Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Du neuf dans un nouveau monde"

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : le PSG dans la cour des grands

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 07/03/2013

Le Paris Saint-Germain, qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, fait désormais parti des 8 meilleures équipes d'Europe. L'objectif affiché en début de saison est donc rempli pour le club de la capitale.

"Une équipe faite pour l'Europe", avait déclaré le directeur sportif du PSG Leonardo le 2 mars après la défaite, en Ligue 1, du club de la capitale à Reims (1-0). Autant dire que la pression était forte sur les joueurs parisiens avant ce huitième de finale retour de la Ligue des champions face aux Espagnols du FC Valence. Mais les coéquipiers de David Beckham, qui n'a finalement pas foulé la pelouse mercredi, ont évité le ridicule à leur directeur sportif en éliminant l'équipe espagnole (1-1, 2-1 à l'aller) pour se hisser en quarts de finale de la plus belle compétition de clubs en Europe, une première depuis 1995 !

"On est dans les huit meilleurs clubs d'Europe, c'était notre objectif"

En intégrant le top 8 européen, le PSG, leader de Ligue 1 et toujours en course en Coupe de France, atteint un premier objectif de taille. "C'était un match important pour nous. On est dans les huit meilleurs clubs d'Europe, c'était notre objectif. Maintenant tous les adversaires seront difficiles à ce niveau-là", a justement déclaré le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, au micro de BeIn Sport à l'issue du match nul 1-1 de son équipe face au FC Valence.

Il faut dire que l'essentiel du travail du PSG avait été réalisé lors du huitième de finale à l'aller, avec un succès 2-1 à Mestalla. L'équipe du PSG avait dès lors 95 % de chances de se qualifier. L'ouverture du score pour Valence par Jonas (55e) ne changea rien à la donne. C'est même le PSG qui arracha finalement le match nul par Ezequiel Lavezzi qui inscrit au passage son cinquième but en sept matches de C1 (66e). Le leader de la Ligue 1 préservait ainsi son invincibilité au Parc des Princes sur la scène européenne, depuis novembre 2006 et désormais 23 matches !

"Un quart de finale de Ligue des champions, pour moi c'est la première fois"

"Vu ce qu'on a fait lors des deux matches, je pense que la qualification est méritée même si cela a été plus difficile ce soir", a souligné l'entraîneur du PSG, Carlo Ancelotti. Le technicien italien a tenu à saluer en conférence de presse le travail de deux de ses joueurs, Kevin Gameiro et Blaise Matuidi.

"Gameiro est très bien entré. Son entrée a été la clé de notre égalisation, bravo Gameiro ! J'ai préféré le faire entrer plutôt que Beckham pour améliorer le jeu offensif."

Il faut dire que c'est bien l'ancien joueur du FC Lorient, lui qui avait subi un camouflet en débutant sur le banc, alors qu'il est le seul pur avant-centre en l'absence de Zlatan Ibrahimovic, suspendu, qui est à l'origine de l'égalisation de Lavezzi. "Un quart de finale de Ligue des champions, pour moi c'est la première fois. Ce n'était pas un grand match, mais l'important était de se qualifier", a résumé l'attaquant parisien à l'issue de la rencontre.

"Aujourd'hui, on a fait quelque chose de grand, il ne faut pas avoir peur de le dire"

Mais le grand homme de la soirée fut incontestablement l'international français Blaise Matuidi. "Matuidi a été fantastique. Ce n'est pas un secret, il l'est tout le temps. En ce moment, c'est l'un des meilleurs milieux en Europe", s'extasiait Ancelotti lors de la conférence de presse.

"Aujourd'hui, on a fait quelque chose de grand, il ne faut pas avoir peur de le dire. On est en quarts, on savoure, s'est enthousiasmé Matuidi. On est quand même premier en championnat, on est en quart en Coupe de France et en Ligue des champions, c'est super ! Il n'y a pas beaucoup d'équipes en Europe qui sont dans notre situation. On va se battre pour aller au bout dans tous les tableaux. On a montré qu'on pouvait compter sur nous."

Première publication : 07/03/2013

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Le PSG qualifié pour les quarts de finale

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    PSG-Valence : les Parisiens doivent prouver "qu'ils sont faits pour l'Europe"

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    La star de Manchester United Wayne Rooney, bientôt au PSG ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)