Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

POLITIQUE

Yannick Jadot : "Des responsables du PS veulent piéger Benoît Hamon"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Yannick Jadot : "Theresa May est du côté obscure de l'Europe"

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rachida Brakni, combattante culturelle

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Irak : dans le piège de Mossoul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Paris et l'Île-de-France ont perdu 1,5 million de touristes en 2016

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Après le PSG, la magie de Monaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

Afrique

Visite surprise de Jean-Yves Le Drian au Nord-Mali

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/03/2013

En visite surprise au Nord-Mali, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s'est rendu successivement dans le massif des Ifoghas et à Gao. Il a indiqué à FRANCE 24 que l'opération Serval, lancée le 11 janvier, n'était pas "finie".

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, effectue, jeudi 7 mars, une visite surprise au Nord-Mali. Après une escale dans le massif des Ifoghas, celui-ci est arrivé à Gao, la plus grande ville de la région, où sont basées des troupes françaises qui y combattent des islamistes armés liés à Al-Qaïda.

Reportage au cœur du sanctuaire djihadiste des Ifoghas

Au lendemain de la mort du soldat du brigadier-chef Wilfried Pingaud, le ministre a tenu à saluer la mémoire des deux parachutistes français tués dans le massif des Ifoghas. "C'est ici que se sont tenus les combats les plus durs, deux soldats français y sont morts. Je suis venu dire que la France était fière de ses soldats et fière de la qualité professionnelle et de la bonne marche des opérations."

Jean-Yves Le Drian a par ailleurs confié à FRANCE 24 que l'opération Serval, lancée le 11 janvier, n'était pas encore achevée. "La mission n'est pas finie", a affirmé le ministre de la Défense à FRANCE 24, rappelant l'objectif de rendre au Mali son "intégrité". Et d'ajouter, "c'est après que, progressivement, nous nous retirerons pour laisser la place à la mission africaine sous l'égide des Nations unies."

Le ministre s'est rendu dans un premier temps dans le massif montagneux de l'Adrar des Ifoghas, où il s'est entretenu avec des militaires français. Selon une source militaire française au Mali, il est attendu à la mi-journée à Gao, une des villes du Nord reprise aux islamistes au début de l'opération Serval.

Première publication : 07/03/2013

  • MALI

    Reportage : Sur la route de Bamako à Gao

    En savoir plus

  • MALI

    Mali : le retrait des troupes françaises débutera au mois d'avril

    En savoir plus

  • MALI

    Décès d'un quatrième soldat français dans l'est du Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)