Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

Afrique

Visite surprise de Jean-Yves Le Drian au Nord-Mali

© FRANCE 24

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/03/2013

En visite surprise au Nord-Mali, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s'est rendu successivement dans le massif des Ifoghas et à Gao. Il a indiqué à FRANCE 24 que l'opération Serval, lancée le 11 janvier, n'était pas "finie".

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, effectue, jeudi 7 mars, une visite surprise au Nord-Mali. Après une escale dans le massif des Ifoghas, celui-ci est arrivé à Gao, la plus grande ville de la région, où sont basées des troupes françaises qui y combattent des islamistes armés liés à Al-Qaïda.

Reportage au cœur du sanctuaire djihadiste des Ifoghas

Au lendemain de la mort du soldat du brigadier-chef Wilfried Pingaud, le ministre a tenu à saluer la mémoire des deux parachutistes français tués dans le massif des Ifoghas. "C'est ici que se sont tenus les combats les plus durs, deux soldats français y sont morts. Je suis venu dire que la France était fière de ses soldats et fière de la qualité professionnelle et de la bonne marche des opérations."

Jean-Yves Le Drian a par ailleurs confié à FRANCE 24 que l'opération Serval, lancée le 11 janvier, n'était pas encore achevée. "La mission n'est pas finie", a affirmé le ministre de la Défense à FRANCE 24, rappelant l'objectif de rendre au Mali son "intégrité". Et d'ajouter, "c'est après que, progressivement, nous nous retirerons pour laisser la place à la mission africaine sous l'égide des Nations unies."

Le ministre s'est rendu dans un premier temps dans le massif montagneux de l'Adrar des Ifoghas, où il s'est entretenu avec des militaires français. Selon une source militaire française au Mali, il est attendu à la mi-journée à Gao, une des villes du Nord reprise aux islamistes au début de l'opération Serval.

Première publication : 07/03/2013

  • MALI

    Reportage : Sur la route de Bamako à Gao

    En savoir plus

  • MALI

    Mali : le retrait des troupes françaises débutera au mois d'avril

    En savoir plus

  • MALI

    Décès d'un quatrième soldat français dans l'est du Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)