Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Economie

Le chômage au plus bas depuis 2008 aux États-Unis

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/03/2013

Bonne surprise pour l'économie nord-américaine : le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 7,7 % de la population active en février. Il atteint ainsi son plus bas niveau depuis le déclenchement de la crise des subprimes en 2008.

Les États-Unis n'avaient pas connu ça depuis le début de la crise des subprimes, en 2008. Le taux de chômage est redescendu, en février, à 7,7 % de la population active, son plus bas niveau en quatre ans.

L'emploi a presque doublé par rapport au mois précédent et le pays avait créé, en février, 236 000 emplois de plus qu'il n'en détruisait, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Travail.

Ce solde des embauches est nettement supérieur à ce que donnait la prévision médiane des analystes (165 000 créations de postes). Cette bonne nouvelle est pour moitié due à des chômeurs ayant retrouvé le chemin de l'emploi et pour moitié à une baisse du nombre de personnes inscrites au chômage. Il s'agit, pour la plupart, d'Américains découragés par la recherche de travail.

Coupes automatiques

L'un des moteurs de cette reprise de l'activité vient du bâtiment. 48 000 emplois ont été créés dans ce secteur au mois de février. Un signe que la crise des subprimes - qui avait eu un effet dévastateur sur le marché de l'immobilier - commence à n'être plus qu'un très mauvais souvenir.

Reste les coupes budgétaires automatiques qui entrent progressivement en vigueur depuis le 1er mars à cause de l'impasse des négociations entre démocrates et républicains sur le plan de réduction des déficits. Elles devraient avoir un impact sur les chiffres du chômage puisque ces mesures d'économies devraient entraîner des suppressions de postes, essentiellement dans la fonction publique.

Avec dépêches

Première publication : 08/03/2013

  • MARCHÉS

    Wall Street : nouveau record historique pour le Dow Jones

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La ville de Detroit au bord de la sortie de route

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama à l'heure des coupes budgétaires

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)