Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

Afrique

Reportage : briser le silence pour les victimes de viols au Nord-Mali

©

Vidéo par Philomène REMY , Julien SAUVAGET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/03/2013

Les femmes ont été parmi les plus touchées par le conflit qui a secoué le Nord-Mali, où des groupes armés terrorisaient la population en pratiquant des viols. Traumatisées par ces violences, beaucoup de victimes hésitent encore à parler.

Depuis le début du conflit qui a éclaté dans le nord du Mali il y a un an, les femmes et les filles sont la cible régulière de violences et d'agressions sexuelles. Beaucoup d'entre elles ont d'ailleurs choisi de fuir la région.

"On n'a pas couru à cause de la mort, à cause des rebelles ou à cause des fusils. On a couru à cause de notre dignité. Ce sont des gens qui violent même des vieilles femmes et, à plus forte raison, des jeunes filles", témoigne Bintou Guiteye de l'Association des femmes de Bourem.

Les rescapées de ce calvaire sont désormais hantées par ce qu’elles ont subi. Elles sont également très souvent rejetées par leurs familles et stigmatisées par le reste de la société.

"C'est devenu un tabou, une honte même pour les parents... Même si la jeune fille veut parler, les parents disent qu'elle ne doit pas", explique ainsi Aissa Maiga, une déplacée de la ville de Bourem.

Retrouver leur dignité

En raison de ce silence, il est difficile de déterminer l’ampleur de ces agressions. Des associations se sont ainsi formées pour aider les victimes à s’exprimer et déclarer les viols qu’elles ont subis. La "Commission dialogue et réconciliation", qui doit être mis en place dans les prochains jours, doit également permettre de répertorier les violations des droits de l’Homme commises dans le nord du Mali.

Pour le ministre de la Fonction publique, Mamadou Namory Traoré, il s'agit d'une priorité du gouvernement : "Dans tous les cas, cette commission ne va pas laisser tomber ces femmes. Elle va faire tout ce qui est en son pouvoir pour les aider à recouvrer leur dignité à obtenir justice pour le très grand mal qui leur a été fait".
 

Première publication : 08/03/2013

  • FRANCE

    Un djihadiste français présumé interpellé au Mali, un autre expulsé vers la France

    En savoir plus

  • MALI

    Reportage exclusif : au cœur du sanctuaire djihadiste des Ifoghas

    En savoir plus

  • MALI

    Visite surprise de Jean-Yves Le Drian au Nord-Mali

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)