Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Afrique

Ansaru annonce l'exécution de sept étrangers enlevés au Nigeria

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/03/2013

Le Site, service de surveillance des sites islamistes, a annoncé samedi que le groupe nigérian Ansaru avait exécuté sept étrangers chrétiens, enlevés le 7 février dernier au Nigeria, en représailles aux tentatives de libération.

Le groupe islamiste nigérian Ansaru annonce samedi avoir tué sept étrangers, employés du bâtiment, enlevés le 7 février au Nigeria, indique le SITE, service de surveillance des sites islamistes.

Cette organisation a diffusé un communiqué en arabe et en anglais accompagné de captures d'écran d'une vidéo censée montrer les corps, précise le SITE.

Dans ce communiqué, le groupe islamiste dit avoir décidé d'exécuter les otages en raison de tentatives menées par la Grande-Bretagne et le Nigeria pour leur porter secours.

Des hommes d'Ansaru, organisation qui a enlevé d'autres étrangers par le passé, avaient fait irruption le 7 février sur un chantier de l'Etat de Bauchi, dans le nord du Nigeria, et avaient enlevé un Britannique, un Italien, un Grec et quatre Libanais, soit le plus important groupe d'étrangers kidnappé au Nigeria depuis l'intensification de l'insurrection islamiste en 2011.

"Nous avions annoncé la capture de sept étrangers chrétiens et averti que toute opération par la force pour leur porter secours mettrait leurs vies en danger", lit-on dans le communiqué d'Ansaru - dont le nom in extenso est "Jama'atu Ansarul Musilimina Fi Biladis Sudan", ce qui peut se traduire par "Avant-gardes pour la protection des musulmans d'Afrique noire".

 

Reuters

Première publication : 09/03/2013

  • NIGERIA

    Le groupe Ansaru revendique l'enlèvement de sept personnes au Nigeria

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Sept employés d'une société libanaise au Nigeria enlevés par un groupe armé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)