Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

Asie - pacifique

Double attentat en Afghanistan en marge de la visite du secrétaire américain à la Défense

©

Vidéo par Nicolas ROPERT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/03/2013

Un attentat-suicide, revendiqué par les Taliban, a eu lieu samedi près du ministère de la Défense à Kaboul. Au moins neuf civils ont été tués. Huit enfants ont également péri dans un autre attentat qui visait un convoi de l’Otan dans l’est du pays.

Neuf civils sont morts dans un attentat-suicide revendiqué par les Taliban et survenu samedi matin à Kaboul, où est arrivé vendredi soir le nouveau secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a indiqué la police afghane.

"Ce n'était pas directement pour le viser, mais nous voulions envoyer le message que nous sommes toujours capables de viser Kaboul, même quand un responsable de haut rang de la Défense américaine est présent", a affirmé Zabiullah Mujahid, le porte-parole des Taliban à l'AFP par téléphone.

L'attentat-suicide, suivi d'échanges de tirs, a été perpétré vers 9 h (4h30 GMT) "à la porte sud du ministère de la Défense", a indiqué un porte-parole de l'Isaf, la force armée de l'Otan, à l'AFP.

Neuf civils ont été tués dans l'attaque, qui a également fait treize blessés, dont deux travaillaient pour le ministère de la Défense, a déclaré Hashmat Stanikzaï, le porte-parole de la police de Kaboul dans un e-mail.

Zabiullah Mujahid a de son côté revendiqué la mort de "quinze officiers de haut rang du ministère de la Défense" et "beaucoup d'autres blessés" mais aucune victime civile. Les Taliban sont prompts à exagérer les pertes infligées à leurs ennemis.

Second attentat-suicide

Un autre attentat-suicide dans la province de Khost (est), un bastion Taliban, a tué huit enfants et blessé deux autres samedi matin, selon les autorités provinciales.

Un kamikaze qui voulait se faire exploser à l'approche d'une patrouille conjointe des forces afghanes et internationales a été repéré et empoigné par un policier, ce qui ne l'a pas empêché d'actionner sa charge et de tuer ce dernier, selon Sardar, le chef de la police de réaction rapide de Khost.

A Kaboul, le kamikaze était "à pied" d'après le général Zahir Azimi, porte-parole du ministère de la Défense, "à bicyclette" selon Hashmat Stanikzaï, lorsqu'il a actionné sa charge.

Chuck Hagel, successeur de Leon Panetta à la Défense, est arrivé vendredi soir à Kaboul pour son premier déplacement à l'étranger, neuf jours après sa prise de fonctions. © AFP



Ce sont les quatrième et cinquième attaques frappant l'Afghanistan en deux semaines. Fin février, un kamikaze s'était jeté sous un bus transportant des militaires à Kaboul, blessant cinq d'entre eux, en plus d'un civil.

La rébellion menée par les talibans n'a toujours pas été matée malgré onze années de présence internationale et plus de 130 000 soldats étrangers sur le terrain au plus fort de l'engagement.

Alors que l'essentiel des 100 000 militaires restants de la coalition rentreront chez eux d'ici la fin 2014, les Taliban, surtout actifs dans le sud et l'est, visent de plus en plus les forces de sécurité locales, qui auront la charge du pays au départ des troupes internationales.

Sur les dix attentats recensés par l'AFP depuis le début de l'année, seul celui du 25 janvier dans la province de Kapisa (nord-est), visait les forces de l'Otan. Les autres avaient pour cible des chefs tribaux, des policiers, soldats ou agents des services de renseignement afghans.

Quelque 352 000 soldats et policiers, formés à marche forcée par l'Otan, seront à terme à l'œuvre dans tout l'Afghanistan. En les visant, l'objectif des Taliban est d'affaiblir le vacillant État afghan et de dissuader d'éventuelles vocations.

Le nouveau secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, est arrivé vendredi soir à Kaboul pour son premier déplacement à l'étranger neuf jours après sa prise de fonction.

Il s'agit du premier déplacement d'un chef du Pentagone en Afghanistan depuis que le président Barack Obama a annoncé que le contingent américain, encore fort de 66 000 militaires, serait divisé par deux d'ici février 2014.

AFP

Première publication : 09/03/2013

  • AFGHANISTAN

    Nouvelle attaque meurtrière des Taliban au QG des services secrets afghans

    En savoir plus

  • MALI

    "Parler d'une 'afghanisation' du conflit au Mali est totalement inapproprié"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Barack Obama précise le calendrier de retrait des troupes américaines

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)