Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

Asie - pacifique

La photo de Mahmoud Ahmadinejad qui choque les conservateurs iraniens

© AFP

Texte par Aude MAZOUÉ

Dernière modification : 10/03/2013

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad embrassant la mère d'Hugo Chavez, lors des obsèques, le 8 mars à Caracas, de l'ancien président vénézuélien, a provoqué l'indignation des milieux conservateurs de l'islam.

La photographie représentant Mahmoud Ahmadinejad dans les bras de la mère d’Hugo Chavez, Elena Frias de Chavez, a suscité une vive polémique dans les milieux islamistes intégristes. Le geste du président iranien, visiblement ému par le décès de son ami, n’est pas du goût des conservateurs. Tenir dans ses bras une femme, fusse t-elle en deuil, est contraire au principe de l’islam des intégristes.

Des membres du Parlement iranien n’ont pas hésité à monter au créneau pour exprimer leur indignation. Les mêmes qui ont porté le président au pouvoir en 2008 semblent aujourd’hui prêt à lui tourner le dos. S’ils comprennent la peine du chef d’État après la mort d’un proche, ils n’admettent pas pour autant cette effusion, jugée déplacée.

Non content d’avoir choqué les milieux conservateurs en décrétant une journée de deuil national en hommage au héros du bolivarisme, le fidèle allié du "Comandante" s’est définitivement aliéné toute la frange intégriste iranienne en affirmant que "Hugo Chavez reviendra sur terre auprès de Jésus et de l'Homme parfait (référence au 12e imam de l'islam)".

 

Première publication : 10/03/2013

  • VENEZUELA

    Le ministre français Victorin Lurel loue les "dictateurs comme Chavez"

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Funérailles d’Hugo Chavez en présence d’une trentaine de chefs d’État

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    Jean-Luc Mélenchon : "Chavez ne mourra jamais"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)