Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

Asie - pacifique

Deux ans après le tsunami, le Japon se recueille

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/03/2013

Deux ans jour pour jour après le raz-de-marée et l'accident nucléaire de Fukushima, le Japon rend hommage aux 19 000 morts de la catastrophe. Partout dans le pays, des sirènes ont retenti à l'heure exacte du début du séisme.

"Tant que le printemps ne viendra pas sur le nord-est, il n'arrivera pas sur le Japon." Deux ans jour pour jour après le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire survenus dans le nord-est de l'archipel et à la centrale Fukushima Daiichi, c’est à travers un message vidéo posté sur YouTube que le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a tenu à s’adresser aux Japonais.

"Depuis que je suis arrivé au pouvoir en fin d'année dernière, j'ai rencontré et écouté beaucoup de personnes de la région sinistrée. Dans les logements provisoires, j'ai partagé la courage et la douleur des réfugiés", a déclaré le chef du gouvernement de droite, ému, presque contrit.

Une minute de silence

Partout dans le pays, de nombreuses cérémonies du souvenir sont prévues. À Tokyo, évidemment, mais aussi sur la côte ravagée. "L’événement officiel se passe dans la capitale en présence du couple impérial et du chef du gouvernement, explique Marie Linton, la correspondante de FRANCE 24 à Tokyo. Mais partout dans le pays des Japonais, habillés de noir, se sont rassemblés, ont déposé des gerbes de fleurs et ont observé une minute de silence."

À 14h46 en effet, heure exacte du drame, des sirènes ont retenti partout dans le pays et "les Japonais où qu’ils se trouvent et quoi qu’ils fassent ont dû arrêter leurs activités pour se recueillir pendant une minute", ajoute Marie Linton.

Moins d'une heure après le tremblement de terre, une vague gigantesque dépassant 20 mètres de haut par endroits s'abattait sur le littoral, emportant toute vie sur son passage et détruisant ports, maisons, écoles et usines. À la centrale nucléaire Fukushima Daiichi, les systèmes de refroidissement tombaient en panne sous le choc et les réacteurs chauffèrent jusqu'à entraîner un accident majeur, sans précédent depuis celui de Tchernobyl 25 ans plus tôt.

Lente reconstruction

Le bilan officiel du raz-de-marée atteint aujourd'hui 15 880 morts et 2 694 disparus. Mais officieusement, se serait près de 20 000 personnes qui auraient péri. Un million de maisons ont été détruites et des monceaux de débris emportés continuent toujours de s'échouer sur les côtes américaines de l'autre côté du Pacifique.

Depuis la catastrophe, la reconstruction n'avance pas au rythme souhaité. De l'aveu même d'un photographe de l'AFP récemment passé dans la région dévastée, l'écart entre les zones qui renaissent et le reste laissé à l'abandon "saute au yeux". Certaines zones restent inhabitables et certains littoraux couverts de montagnes de détritus. "Nous allons accélérer les chantiers", a promis le chef du gouvernement. Depuis son retour à la tête du pays, après un premier mandat écourté en 2006-2007, Shinzo Abe a promis en effet des budgets importants pour les travaux de reconstruction dans le Nord-Est ainsi que des aides aux habitants et entrepreneurs de la région.

Avec dépêches

Première publication : 11/03/2013

  • REPORTAGE EXCLUSIF

    Deux ans après Fukushima, France 24 pénètre dans la centrale nucléaire

    En savoir plus

  • JAPON

    Fukushima, un "désastre créé par l'homme" selon un rapport d'enquête

    En savoir plus

  • LITTÉRATURE

    "Il y a clairement un avant et un après Fukushima dans la littérature japonaise"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)