Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Amériques

Washington expulse deux diplomates vénézuéliens

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/03/2013

En représailles à l'expulsion, le 5 mars, par Caracas, de deux attachés militaires américains accusés de conspiration contre le régime, Washington a ordonné celle de deux diplomates vénézuéliens, ce lundi.

Washington a expulsé au cours du week-end deux diplomates de l'ambassade et du consulat du Venezuela aux Etats-Unis, une mesure de représailles après l'expulsion le 5 mars de deux attachés militaires américains à Caracas, a annoncé lundi le département d'Etat.

Le deuxième secrétaire de l'ambassade à Washington, Orlando Jose Montanez Olivares et un fonctionnaire consulaire à New York, Victor Camacaro Mata, ont été déclarés "persona non gratae" par les Etats-Unis samedi, a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, après des premières informations données par un responsable anonyme du ministère.

Les deux diplomates vénézuéliens ont quitté les Etats-Unis dimanche.

"En réponse à l'action du gouvernement vénézuélien contre deux de nos personnels, nous avons informé le gouvernement vénézuélien le 9 mars - conformément à l'article 9 de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et l'article 23 de la Convention de Vienne sur les relations consulaires - que nous avions déclaré deux de leurs deuxièmes secrétaires +persona non gratae+", a déclaré Mme Nuland.

Cette expulsion est intervenue quelques heures après les funérailles vendredi à Caracas du président Hugo Chavez, décédé mardi à 58 ans des suites d'un cancer diagnostiqué en juin 2011 mettant un point final à 14 années de pouvoir sans partage.

Deux attachés militaires américains avaient été expulsés le 5 mars du Venezuela, accusés d'avoir voulu conspirer contre le gouvernement vénézuélien.

Washington s'était dit "déçu" par ces accusations et avait jugé "absurde" de dire que les Etats-Unis étaient responsables du cancer du dirigeant, comme l'avait avancé le vice-président vénézuélien quelques instants avant que la mort de Hugo Chavez ne soit annoncée.

Les Etats-Unis et le Venezuela n'ont plus d'ambassadeur dans leurs pays respectifs depuis 2010.

AFP

Première publication : 11/03/2013

  • VENEZUELA

    Caracas accuse les "ennemis" de Chavez d'avoir provoqué son cancer

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    L'élection présidentielle post-Chavez aura lieu le 14 avril

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le chavisme peut-il survivre à Chavez ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)