Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre guerre psychologique et pénuries

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

Amériques

Washington expulse deux diplomates vénézuéliens

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/03/2013

En représailles à l'expulsion, le 5 mars, par Caracas, de deux attachés militaires américains accusés de conspiration contre le régime, Washington a ordonné celle de deux diplomates vénézuéliens, ce lundi.

Washington a expulsé au cours du week-end deux diplomates de l'ambassade et du consulat du Venezuela aux Etats-Unis, une mesure de représailles après l'expulsion le 5 mars de deux attachés militaires américains à Caracas, a annoncé lundi le département d'Etat.

Le deuxième secrétaire de l'ambassade à Washington, Orlando Jose Montanez Olivares et un fonctionnaire consulaire à New York, Victor Camacaro Mata, ont été déclarés "persona non gratae" par les Etats-Unis samedi, a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, après des premières informations données par un responsable anonyme du ministère.

Les deux diplomates vénézuéliens ont quitté les Etats-Unis dimanche.

"En réponse à l'action du gouvernement vénézuélien contre deux de nos personnels, nous avons informé le gouvernement vénézuélien le 9 mars - conformément à l'article 9 de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques et l'article 23 de la Convention de Vienne sur les relations consulaires - que nous avions déclaré deux de leurs deuxièmes secrétaires +persona non gratae+", a déclaré Mme Nuland.

Cette expulsion est intervenue quelques heures après les funérailles vendredi à Caracas du président Hugo Chavez, décédé mardi à 58 ans des suites d'un cancer diagnostiqué en juin 2011 mettant un point final à 14 années de pouvoir sans partage.

Deux attachés militaires américains avaient été expulsés le 5 mars du Venezuela, accusés d'avoir voulu conspirer contre le gouvernement vénézuélien.

Washington s'était dit "déçu" par ces accusations et avait jugé "absurde" de dire que les Etats-Unis étaient responsables du cancer du dirigeant, comme l'avait avancé le vice-président vénézuélien quelques instants avant que la mort de Hugo Chavez ne soit annoncée.

Les Etats-Unis et le Venezuela n'ont plus d'ambassadeur dans leurs pays respectifs depuis 2010.

AFP

Première publication : 11/03/2013

  • VENEZUELA

    Caracas accuse les "ennemis" de Chavez d'avoir provoqué son cancer

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    L'élection présidentielle post-Chavez aura lieu le 14 avril

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le chavisme peut-il survivre à Chavez ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)