Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Afrique

Meurtre de Chokri Belaïd : l'opposition tunisienne réclame une enquête de l'ONU

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/03/2013

Un mois après le meurtre de l'opposant tunisien, le parti de Chokri Belaïd a annoncé son intention de saisir le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU pour qu'il ouvre une enquête, émettant des "doutes" sur la justice du pays.

Le parti de Chokri Belaïd a annoncé, ce lundi, qu'il allait demander au Conseil des droits de l'Homme des Nations unies d'enquêter sur l'assassinat de cet opposant laïque aux islamistes au pouvoir en Tunisie. Le Parti des patriotes démocrates dit ne pas avoir confiance dans le système judiciaire tunisien.

"Nous sommes convenus (...) d'aller devant le Conseil des droits de l'Homme, à Genève, pour demander une enquête sur le meurtre de Belaïd car nous avons des doutes au sujet de l'appareil judiciaire tunisien", a dit l'un des responsables de cette formation, Zied Lakhdar, à Reuters.

"Nous pensons que l'enquête n'a pas été menée de manière sérieuse et qu'il y a beaucoup de doutes et d'ambiguïtés", a-t-il ajouté.

L'assassinat de Chokri Belaïd, le 6 février, a déclenché de vastes manifestations hostiles au parti islamiste Ennahda, parvenu au pouvoir après la chute de Zine el-Abidine Ben Ali en 2011. L'opposition accuse les islamistes d'avoir laissé s'instaurer un climat de violences en Tunisie contre le camp laïque.

Les autorités tunisiennes ont annoncé l'arrestation de quatre salafistes accusés de complicités dans le meurtre de Chokri Belaïd, mais l'auteur des coups de feu est toujours en fuite.

Reuters

Première publication : 11/03/2013

  • TUNISIE

    Meurtre de Chokri Belaïd : le président Marzouki entendu comme témoin

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La veuve de Belaïd annonce la création d'une fondation contre la violence

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Meurtre de Chokri Belaïd : la mouvance salafiste pointée du doigt par Tunis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)