Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

Une vidéo postée sur Internet prétend prouver la mort des sept otages au Nigeria

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/03/2013

Une vidéo postée sur Internet semble montrer le cadavre d'au moins quatre des sept personnes enlevées le 16 février au Nigeria par le groupe islamiste Ansaru. Londres, Rome et Athènes ont jugé "probable", dimanche, l'exécution des otages.

Une vidéo mise en ligne sur Internet affirme présenter les corps de plusieurs des sept étrangers enlevés le 16 février dans le nord du Nigeria que le groupe islamiste nigérian Ansaru affirme avoir exécutés. Un élément de plus tendant à confirmer la mort des otages.

Intitulée "La mort des sept otages chrétiens au Nigeria", la vidéo postée sur YouTube, floue et sans son, semble montrer au moins quatre des victimes. Les images correspondent aux captures d'écran publiées ce week-end en même temps que l'annonce de l'exécution des otages - parmi lesquels, figurent deux Libanais, deux Syriens, un Grec, un Italien et un Britannique travaillant pour la société libanaise de construction Setraco. D’une durée de 91 secondes, elle est accompagnée d’un communiqué en anglais annonçant leur exécution.

Les otages libanais absents de la vidéo

En réaction à sa diffusion, le chef de la diplomatie libanaise, Adnane Mansour, a affirmé ce lundi n'avoir toujours aucune information sur le sort des deux Libanais enlevés au Nigeria, mais a précisé qu'ils ne figuraient pas parmi les cadavres présentés comme ceux d'otages dans une vidéo des ravisseurs.

"Les contacts se poursuivent entre l'ambassade du Liban et le ministère de l'Intérieur du Nigeria pour connaître le sort des Libanais", Imad Andari et Carlos Abou Aziz, a expliqué M. Mansour. Samedi 9 mars, le site SITE surveillant les sites islamistes a annoncé l'exécution par Ansaru des sept otages à la suite de plusieurs tentatives pour les libérer. Une information jugée probable, dimanche, par les gouvernements italien, britannique et grec. Les autorités nigérianes ne l'ont, elles, pas confirmé. "L'annonce n'est pas confirmée et tant qu'elle n'est pas confirmée, nous ferons tout ce qui est possible pour libérer (les otages) et assurer leur sécurité", a déclaré le ministre nigérian de l'Intérieur, Abba Moro, au service de la BBC en langue haoussa.

Avec dépêches

Première publication : 11/03/2013

  • NIGERIA

    Ansaru annonce l'exécution de sept étrangers enlevés au Nigeria

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Le groupe Ansaru revendique l'enlèvement de sept personnes au Nigeria

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Sept employés d'une société libanaise au Nigeria enlevés par un groupe armé

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)