Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo mercredi

    En savoir plus

  • Un présumé terroriste canadien abattu après avoir fauché deux militaires

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ligue des Champions : à Nicosie, le PSG veut consolider sa première place

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

Amériques

Le policier new-yorkais "cannibale" reconnu coupable d'un projet d'enlèvement

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/03/2013

Le policier américain adepte de porno-cannibalisme a été reconnu coupable de complot d'enlèvement par le tribunal fédéral de New York. L'homme, qui prévoyait de tuer et manger son épouse, risque la prison à vie.

Le policier new-yorkais qui rêvait d'enlever des femmes pour les tuer et les manger et fréquentait des sites internet particulièrement cruels, a été reconnu coupable mardi par un jury populaire.

Après quatre jours de délibérations, les 12 jurés ont estimé que Gilberto Valle, 28 ans, jugé devant un tribunal fédéral de New York, était bien coupable de complot d'enlèvement, comme l'avaient affirmé les procureurs.

Le prononcé de sa peine interviendra plus tard, mais il risque la prison à vie.

Même s'il n'était jamais passé à l'acte, l'accusation avait indiqué durant le procès, qui avait commencé le 26 février, que "les preuves (étaient) accablantes". La défense à l'inverse avait estimé que l'on ne pouvait pas le condamner pour des fantasmes.

Un policier du FBI chargé de fouiller l'ordinateur de Gilberto Valle avait notamment expliqué avoir découvert des centaines de pages téléchargées sur internet sur le viol, la torture et le cannibalisme.

Des images choquantes tirées de sites fétichistes montrant des simulations de scènes de cuisson de femmes avaient également été présentées au jury.

Ses avocats avaient plaidé que Gilberto Valle, que sa femme avait dénoncé au FBI après avoir découvert le contenu de son ordinateur, n'avait jamais eu l'intention de passer à l'acte.

Ils avaient notamment fait témoigner par vidéo le créateur russe d'un site fétichiste, souvent fréquenté par le policier.

Sergey Merenkov, 34 ans, avait expliqué que ce fantasme de torturer et de manger des femmes était fréquent parmi les milliers d'internautes qui fréquentaient son site, mais "cela ne veut pas dire qu'une personne peut faire son marché de viande, acheter une femme et la dévorer", avait-il ajouté.

Ce procès particulièrement scabreux a fait les délices de la presse tabloïde new-yorkaise.

AFP

Première publication : 12/03/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Procès à New York : les vilains petits secrets d'un "flic cannibale"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La police de Miami alerte contre une drogue qui rendrait cannibale‎

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)