Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Amériques

Au Venezuela, l'unique chaîne de télévision anti-chaviste mise en vente

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/03/2013

La majorité du capital de la chaîne privée de télévision vénézuélienne Globovision, très critique envers le gouvernement chaviste, sera vendue après l'élection présidentielle du 14 avril, ont indiqué lundi ses propriétaires.

La liberté de la presse vit de sombres heures au Venezuela. La chaîne de télévision Globovision, la seule chaîne d’opposition vénézuelienne, va être vendue en raison de sa situation financière et politique insupportable, a annoncé lundi Guillermo Zuloaga, l’actionnaire majoritaire de la chaîne. La vente ne sera conclue qu’à l’issue de l’élection présidentielle du 14 avril.

"Nous sommes dans une situation économique intenable parce que nos recettes ne couvrent plus nos coûts", a expliqué dans un communiqué Guillermo Zuloaga. "Nous sommes politiquement non viables parce que nous sommes dans un pays complètement polarisé et que nous nous opposons à un gouvernement qui veut nous voir échouer", a-t-il poursuivi. Pour l'opposition et les défenseurs de la liberté de la presse, l'État venezuelien cherche continuellement à renforcer son emprise sur l'information.

La chaîne, régulièrement visée par des menaces de fermeture et de procédures judiciaires de la part des autorités, a déclaré être "harcelée par des institutions d'État, soutenues par un Tribunal suprême de justice complice qui les aide et collabore avec tout ce qui peut nous nuire".

La chaîne Globovision rachetée par un chaviste ?

Et les mauvaises nouvelles s'amoncellent pour la chaîne anti-chaviste. Non seulement Globovision est en train de faire faillite mais en plus son "sauveur", celui qui envisagerait sérieusement de racheter la chaîne de télévision, ne serait autre que Domingo Cordero, un homme d’affaires local, proche de l'ancien président décédé Hugo Chavez, selon les informations de l’écrivain Enrique Krauze.

Jusqu’à présent, Globovision appartenait à 80 % à deux familles dont celle de Zuloaga. Les 20 % restant appartenaient à l'État. L'un des conseillers juridiques de la chaîne, Ricardo Antela, a indiqué sur son compte Twitter que la vente donnera à l'acheteur "la majorité du capital" de la chaîne. Guillermo Zuloaga - qui vit aujourd'hui en exil aux États-Unis - est accusé par la justice vénézuélienne d'usure et d'association de malfaiteurs, et peut donc difficilement se battre contre cette décision.

Globovision avait soutenu la candidature de Henrique Capriles contre Hugo Chavez en octobre dernier. Elle craignait déjà à l’époque que sa licence ne soit pas renouvelée. En 2007, le gouvernement n’avait pas renouvelé la licence d’une autre chaîne d’opposition, RCTV.

Avec dépêches

Première publication : 12/03/2013

  • VENEZUELA

    La campagne présidentielle s'annonce tendue au Venezuela

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    L'élection présidentielle post-Chavez aura lieu le 14 avril

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Nicolas Maduro investi président du Venezuela par intérim

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)