Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Libye au cœur des discussions du Forum de Dakar

En savoir plus

SUR LE NET

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Égypte : la répression des homosexuels s'intensifie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Carnage à Peshawar

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 13/03/2013

L'Iran bloque les réseaux virtuels privés

L'Iran renforce sa censure du web en bloquant les réseaux virtuels privés. La mobilisation en ligne des producteurs de café colombiens finit par payer. Et un filet d'eau prend des formes étonnante grâce à un caisson de basse.

L'Iran bloque les réseaux virtuels privés

C'est une nouvelle étape en matière de censure du web que viennent de franchir les autorités iraniennes en décidant le blocage de tous les VPN, les réseaux virtuels privés, que l'Etat ne contrôle pas dans le pays. Un outil qui était jusqu'à présent largement utilisé par les internautes pour contourner le filtrage mis en place sur la Toile par le régime des mollahs et dont l'interdiction rendra encore plus difficile l'accès à de nombreux sites étrangers à commencer par les réseaux sociaux.

Un durcissement des conditions d'accès à Internet qui constitue une mesure préventive destinée à empêcher toute mobilisation des opposants au gouvernement à l'approche de l'élection présidentielle de juin estime le magazine "Security week" qui rappelle que les autorités iraniennes souhaitent à tout prix éviter que le scenario de 2009 se reproduise. A l'époque, le mouvement vert d'opposition s'était en effet largement servi du web pour dénoncer les irrégularités du scrutin et organiser de gigantesques manifestations contre le pouvoir.

Et il ne s'agit d'ailleurs pas de la première initiative visant à museler les opposants au régime sur Internet avant la prochaine présidentielle. Comme l'explique Reporters sans frontières, l'Iran a établit, dès décembre 2011, une liste de 25 faits interdits sur le web dans le cadre d'une élection et passibles d'une peine prison comme appeler au boycott du scrutin ou publier des contenus de sites jugés comme contrerévolutionnaires.

En attendant, si cette dernière mesure en date coupe encore un peu plus les internautes iraniens du reste du monde, elle s'inscrit néanmoins clairement dans la logique poursuivie depuis plusieurs mois par Téhéran qui tente de mettre en place un Internet national complètement séparé du réseau mondial qu'il présente régulièrement comme un outil au service de l'Occident et des opposants.


Colombie : mobilisation fructueuse des producteurs de café

Après onze jours de grève pour dénoncer la détérioration de leurs conditions de travail et une baisse de leurs revenus, les producteurs de café colombiens et leurs partisans ont finalement obtenu gain de cause. Les autorités du pays ont en effet annoncé la semaine dernière avoir trouvé un accord avec les protestataires qui bénéficieront donc prochainement d’une nouvelle aide gouvernementale. Une victoire obtenue en grande partie grâce à l’importante mobilisation qui s’est déroulée en ligne pendant toute la durée de la grève.

En effet, les réseaux sociaux ont largement été utilisés par les grévistes et les internautes soutenant leur combat pour alerter l’opinion publique colombienne sur leur situation. Ainsi sur Twitter, les mots-clés « je soutiens les producteurs de café » ou encore « la Colombie dit que les producteurs de café ont raison » ont rapidement fait partie des termes les plus populaires dans le pays. Des expressions dont se sont servis de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux pour appeler le gouvernement à agir en faveur des agriculteurs et inciter les citoyens à rejoindre le mouvement.

Les défenseurs des producteurs de café ont également inondé la Toile d’affiches réalisées pour soutenir leur cause. Des créations qui mettaient notamment l’accent sur le rôle crucial joué par cette profession en Colombie et qui n’hésitaient pas, comme ici, à qualifier les paysans de véritables héros du pays.

Enfin pour sensibiliser la population colombienne aux difficultés rencontrées par les agriculteurs, plusieurs vidéos de témoignages de producteurs ont aussi été diffusées en ligne. Des clips poignants à l’image de celui-ci où un homme explique, les larmes aux yeux, ne plus pouvoir vivre de son travail. Des documents amateurs émouvants très largement relayés sur la Toile qui ont certainement convaincu bon nombres d’internautes du bien fondé de leur combat.

 

Poutsch, le réseau social d’opinion

Porteriez-vous des lunettes Google ? Aimez-vous la viande de cheval ou encore faîtes-vous confiance à Facebook ? Voici quelques-unes des centaines de questions auxquelles les membres de Poutsch, un nouveau réseau social, sont invités à répondre. Un site créé par trois Français dont l’objectif est de faciliter la création de liens non pas entre des utilisateurs qui se connaissent déjà mais plutôt entre ceux dont les opinions sont compatibles. Une initiative intéressante qui offre un espace supplémentaire aux internautes pour débattre des sujets qui leur tiennent à cœur.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

"Pretty Girls, Ugly Faces", ou « Jolies filles et visages hideux » en français, est le nom d’un fil de discussion lancé il y a quelques semaines sur le site communautaire Reddit. Une section dans laquelle de charmantes jeunes femmes à travers le monde mettent en ligne des photos pleines d’autodérision où elles s’efforcent de paraître les plus laides possible. Un concours de grimaces qui connaît un tel engouement qu’un site dédié au phénomène a fait son apparition sur la Toile et qu’une initiative similaire a été lancée pour les hommes…

 

Vidéo du jour

Un filet d'eau qui coule en suivant une trajectoire plus qu'étonnante : c'est l'incroyable expérience visuelle que propose de découvrir dans cette vidéo le collectif Brusspup. Un effet d'optique obtenu grâce aux ondes sonores dégagées par un caisson de basse qui modifient le flux du liquide mais qui reste invisible à l'oeil nu. C'est donc en utilisant une caméra filmant 24 images par seconde que les réalisateurs de ce clip ont réussi à le capturer.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/12/2014 Réseaux sociaux

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

Au sommaire de cette édition : les internautes australiens affichent leur solidarité avec la communauté musulmane; la Toile indienne réagit à l’arrestation d’un partisan de...

En savoir plus

16/12/2014 Réseaux sociaux

La Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh

Au sommaire de cette édition : la Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh; les fans de Justin Bieber font part de leur émotion après la mort de son chien; et un jeune...

En savoir plus

15/12/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : les internautes traquent les faux soldats

Au sommaire de cette édition : aux Etats-Unis, les internautes traquent les faux soldats; une comédienne indienne dénonce le phénomène du harcèlement sexuel; et un éleveur...

En savoir plus

13/12/2014 Réseaux sociaux

L'école à l'ère du numérique

Cours de mathématiques au Collège International de Noisy le Grand, dans la banlieue parisienne. Dans cette classe de 6ème, les exercices sont faits sur ordinateur. Cet...

En savoir plus

12/12/2014 Réseaux sociaux

Hong Kong : l'évacuation des pro-démocratie vue du web

Au sommaire de cette édition : la Toile témoigne de l’évacuation des militants pro-démocratie à Hong Kong; des artistes irlandais dénoncent l’instauration d’une taxe sur l’eau;...

En savoir plus