Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Aqmi a conçu un jeu vidéo pour désintégrer l'armée française au Mali

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 27/03/2013

Un forum djihadiste a mis en ligne un jeu d'arcade dans lequel des avions de l'armée française sont attaqués dans le désert malien. Les "cyber-djihadistes" doivent détruire des appareils tricolores ou "mourir en martyre".

Le graphisme ressemble à un vieux jeu d’arcade des années 1980 disponible sur Atari ou sur une console Nintendo. À y regarder de plus près toutefois, il ne s’agit pas d’une nouvelle version du mythique jeu "Space Invaders", mais d’un outil de propagande islamiste.

Découvert sur le forum du site djihadiste Ansar al-Moujahidine par l'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (Memri), un jeu vidéo intitulé "Le Mali musulman" a été mis en ligne récemment  par deux membres prénommés Ta'ir Al-Nawras 07 et Ghareeb Fi Al-Hayat. Ce jeu en ligne, qui simule un combat aérien, est une réponse à la campagne militaire française au Mali.

Le djihad virtuel

Une fois que le joueur clique sur "play", il voit apparaître le message suivant en arabe : "Frère musulman, vas-y et repousse l’invasion française contre le Mali musulman". Le but de ce jeu est ensuite de tirer sur le plus grand nombre d’avions de l’armée française à l’aide d’un jet aux couleurs du drapeau noir d’Al-Qaïda.

Dans un décor de désert, les combattants islamistes disposent d’un net avantage face à des appareils tricolores particulièrement lents. Ils peuvent également utiliser un laser puissant en appuyant sur un bouton noir où est inscrite la profession de foi de la Chahada : "Il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et Mohammed est son messager".

Si le joueur ne se révèle pas assez rapide et finit par perdre ses dix vies, son avion explose. Il peut alors se consoler avec ces quelques mots qui apparaissent alors à l’écran : "Félicitations, vous êtes devenus un martyre".

La page d'accueil du jeu

"Ben Laden serait mort de honte"

Plusieurs journalistes américains ont testé "Le Mali Musulman" à la manière d’un jeu vidéo traditionnel. Ainsi, John Hudson, du magazine Foreign Policy, a surtout été frappé par le caractère "primitif" et "incroyablement facile" de ce jeu vidéo 8-bits.

Son confrère Michael Peck, de Forbes, ironise également sur sa mauvaise qualité : "Si Oussama Ben Laden n’avait pas été tué par les marines américains, il serait mort de honte en voyant le dernier exploit de son groupe".

Pour le journaliste, ce jeu n’est finalement qu’un substitut "pathétique" au recul des djihadistes au Nord-Mali. "Ils n’arrivent pas à détruire la force aérienne française dans la réalité, alors il se rassurent en l’abattant virtuellement", estime-t-il.

Première publication : 13/03/2013

  • MALI

    Les 2 000 soldats tchadiens intègrent la mission africaine au Mali

    En savoir plus

  • MALI

    Reportage : briser le silence pour les victimes de viols au Nord-Mali

    En savoir plus

  • EXCLUSIF - Avec les soldats français, à la recherche des djihadistes cachés dans le massif des Ifoghas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)