Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

#ActuElles

Femmes artistes : sortir des oubliettes de l'Histoire

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Quatuor Modigliani : quatre garçons dans les cordes

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Loi travail : le récit d'un revirement

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : atteints d'une hépatite C, des Occidentaux partent se faire soigner en Inde

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

Economie

La France a détruit près de 100 000 emplois en 2012

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/03/2013

Le secteur privé français a détruit 99 500 postes en 2012, a annoncé l'Insee, ce mercredi. S'il s'agit de la pire année depuis trois ans, l'agence nationale des statistiques ne prévoit aucune amélioration significative pour 2013.

C'est une mauvaise nouvelle pour le président français François Hollande, qui s'est fixé pour objectif d'inverser la courbe du chômage en 2013. L'année dernière,  99 500 postes ont été détruits dans le secteur privé en France, a annoncé l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). L'agence prévoit, en outre, que 2013 devrait être également très difficile sur le front de l'emploi.

L'Insee a, en fait, revu à la hausse l'estimation publiée mi-février pour le quatrième trimestre de 2012 : pendant les trois derniers mois de l'année dernière, l'économie française a détruit in fine 44 600 postes, et 46 000 au 3e trimestre.

L'intérim, réputé précurseur des évolutions du marché de l'emploi, a perdu à lui seul 61 000 postes en 2012, soit 10,7 % de ses effectifs.

Créér 30 000 à 40 000 postes par mois ?

Après la reprise observée en 2010, la France a recommencé à détruire des emplois au dernier trimestre de 2011, malgré un court répit au début de 2012.

Pour espérer stabiliser le chômage, il faudrait que l'économie crée 30 000 à 40 000 postes chaque trimestre, selon les économistes.

Pour le 21e mois consécutif, la liste des inscrits à Pôle emploi s'est encore allongée en janvier, où 43 900 chômeurs sans activité supplémentaire ont été recensés - dont 21 100 en raison d'un "effet statistique" exceptionnel -, ce qui porte leur nombre à 3,169 millions, proche du record de 1997 (3,19 millions).

Avec dépêches

Première publication : 13/03/2013

  • BUDGET

    Cahuzac affirme qu'il faudra trouver 6 milliards d'euros supplémentaires en 2014

    En savoir plus

  • ÉCONOMIE

    Jean-Marc Ayrault confirme que le déficit ne sera pas ramené à 3 % en 2013

    En savoir plus

  • FRANCE

    Michel Sapin ironise sur "la France en faillite" et crée la polémique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)