Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France : une rentrée politique sous le signe de la division

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux : "La loi Macron est insuffisante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : La Nouvelle-Orléans en pleine renaissance artistique

En savoir plus

FOCUS

Le secteur pharmaceutique indien entaché par des scandales

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Dix ans après Katrina, la Nouvelle-Orléans vibre à nouveau

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Delerm, l'amoureux de la vie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Peter Gumbel : "En France, les inégalités à l'école sont croissantes"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bernardino Leon : "Un accord en Libye est possible autour du 10 septembre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort en direct"

En savoir plus

SPORT

Ligue des Champions : Arsenal, un exploit ou la sortie

© afp

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/03/2013

Surclassé lors du match aller à Londres (1-3), Arsenal a besoin d’un miracle ce mercredi, à Munich, face au Bayern pour continuer sa route en Ligue des Champions. Le club bavarois, favori de la C1, ne veut toutefois pas faire d’excès de confiance.

Il y a trois semaines, Arsenal s'est incliné 3-1 sur sa pelouse en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions et, à l'heure, de disputer le match retour ce mercredi sur la pelouse de l’Allianz Arena face à l'actuel leader de la Bundesliga, le Bayern Munich, l'espoir de continuer son aventure en C1 cette saison est plus que mince.

"J'espère que nous vous surprendrons demain", a toutefois déclaré mardi à la presse l’entraîneur des Gunners Arsène Wenger. "Nous avons beaucoup d'expérience en Ligue des Champions et nous avons gagné quasiment partout. Ceci nous donne le droit d'y croire", a ajouté le technicien alsacien.

Face au Bayern, en route vers un 23e titre national, qui dispose actuellement de 20 points d'avance sur son dauphin, il faudra vraiment qu’Arsenal sorte le grand jeu, selon Wenger, pour parvenir à faire douter cette équipe en pleine confiance. Une formation bavaroise qui reste sur deux échecs en finale des trois dernières éditions de la C1, dont celle de l'an dernier perdue sur sa pelouse aux tirs au but face à Chelsea.

"On doit être très concentré, comme si il y avait eu 0-0 au match aller"

"Mes joueurs n'écoutent pas ceux qui disent que nous sommes la meilleure équipe en Europe en ce moment. Il y a plusieurs équipes de haut niveau. Il faut confirmer ce statut à chaque match et nous devons rester modestes", a déclaré mardi en conférence de presse l’entraîneur bavarois Jupp Heynckes.

"On doit être très concentré, comme si il y avait eu 0-0 au match aller", a prévenu en écho Philipp Lahm, le capitaine du Bayern Munich, prudent en dépit du large avantage acquis au match aller (1-3). Un score qui ne laisse statistiquement que 2 % de chance à Arsenal de se qualifier !

À noter que, pour ce match, le Bayern Munich devra gérer les absences de Ribéry, blessé, ainsi que de Schweinsteiger et Boateng, suspendus. Mais Arsenal ne se présente pas non plus avec un effectif au complet avec les absences de Jack Wilshere, de Lukas Podolski et de Bacary Sagna.


Bayern Munich : Neuer - Lahm (cap), Van Buyten, Dante, Alaba - Martinez, Luiz Gustavo - Müller, Kroos, Robben - Mandzukic

Entraîneur: Jupp Heynckes

Arsenal : Mannone - Jenkinson, Mertesacker, Koscielny, Vermaelen (cap) - Arteta, Ramsey - Walcott, Cazorla, Arshavin - Giroud

Entraîneur: Arsène Wenger (FRA)

Arbitre: Pavel Kralovec (CZE)

Avec dépêches 

Première publication : 13/03/2013

  • FOOTBALL

    Ligue des Champions : le Barça envoie l'AC Milan au tapis

    En savoir plus

  • FOOTBALL - C1

    Ligue des champions : Le FC Barcelone retient son souffle

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG dans la cour des grands

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)