Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

EUROPE

Liesse place Saint-Pierre : "Nous avons enfin un pape, il est comme un père"

© Amara Makhoul / France 24

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 14/03/2013

À la surprise générale, le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio a été élu pape. Une foule en liesse a célébré le souverain pontife François place Saint-Pierre, au Vatican. Reportage.

Après des heures d'attente sous la pluie, le suspense est enfin terminé. Il est 19h09. Des milliers de fidèles poussent un cri de joie place Saint-Pierre. "La fumée est blanche !" "Habemus papam", crie-t-on ça et là. Ceux qui découragés par le mauvais temps étaient repartis accourent à toute vitesse. La foule devient compacte. Collés les un aux autres, chacun se cherche une place pour voir le nouveau pape apparaître au balcon de la basilique Saint-Pierre.

L'attente est fébrile. Même s'ils ne connaissent pas encore le nom du nouveau pape, les fidèles ne cachent pas leur joie. "Peu importe qui il est, je suis très contente", confie Marta, une jeune Italienne. "Nous avons enfin un pape, pour nous les catholiques il est comme un père", poursuit-elle.

Après près d'une heure d'attente, les lumières s'allument enfin au balcon. Les rideaux des autres fenêtres s'ouvrent : tous les cardinaux vêtus de rouge apparaissent. Le cardinal français Jean-Louis Tauran annonce alors solennellement "Habemus papam" sous les applaudissements. Il s'agit du cardinal Jorge Mario Bergoglio.

A l'annonce du nom du nouveau souverain pontife, la foule s'interroge d'un regard étonné, presque incrédule. L'élection du cardinal Bergolio est une surprise. "C'est un Argentin", murmurent deux hommes après avoir consulté Internet sur leur téléphone.

"Les cardinaux sont allés me chercher au bout du monde"

Vêtu de blanc, le nouveau pape apparaît au balcon de la basilique sous les vivas de la foule, littéralement en liesse pour sa première bénédiction Urbi et Orbi. "Les cardinaux sont allés me chercher au bout du monde",  plaisante Jorge Mario Bergoglio, avant d'inviter les fidèles à prier pour son prédécesseur Benoît XVI et d'appeler à la "fraternité" au sein de l'Église.

Soudain, le silence se fait place Saint-Pierre. Le nouveau pape récite un "Notre Père" et un "Je vous salue Marie" avec les milliers de fidèles. L'émotion est à son comble. "Je n'ai jamais vécu quelque chose comme cela", confie une religieuse originaire des Philippines, les yeux baignés de larmes. "Je suis à la fois heureuse et émue. Surtout parce que l'une des premières choses qu'il a fait, c'est de nous demander de prier ensemble", poursuit Melania.

Lorsque le pape se retire après avoir souhaité une "bonne nuit" à tous, la place Saint-Pierre résonne toujours de cris de joie. La foule a du mal a quitter les lieux, elle veut célébrer la nouvelle.

S'ils ont été surpris par le choix des cardinaux, les fidèles sont loin d'être déçus. Arborant un large sourire, Lala, originaire des Philippines, résume en quelques mots le sentiment général : "C'est notre pape et peu importe d'où il vient, nous l'aimons déjà !".


 

Première publication : 14/03/2013

  • VATICAN

    Bergoglio, "l'archevêque des pauvres" devenu premier pape des Amériques

    En savoir plus

  • VATICAN

    L'Argentin Jorge Mario Bergoglio devient le pape François

    En savoir plus

  • VATICAN

    Place Saint-Pierre, les pèlerins attendent un pape venu d'ailleurs

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)