Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

EUROPE

Liesse place Saint-Pierre : "Nous avons enfin un pape, il est comme un père"

© Amara Makhoul / France 24

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 14/03/2013

À la surprise générale, le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio a été élu pape. Une foule en liesse a célébré le souverain pontife François place Saint-Pierre, au Vatican. Reportage.

Après des heures d'attente sous la pluie, le suspense est enfin terminé. Il est 19h09. Des milliers de fidèles poussent un cri de joie place Saint-Pierre. "La fumée est blanche !" "Habemus papam", crie-t-on ça et là. Ceux qui découragés par le mauvais temps étaient repartis accourent à toute vitesse. La foule devient compacte. Collés les un aux autres, chacun se cherche une place pour voir le nouveau pape apparaître au balcon de la basilique Saint-Pierre.

L'attente est fébrile. Même s'ils ne connaissent pas encore le nom du nouveau pape, les fidèles ne cachent pas leur joie. "Peu importe qui il est, je suis très contente", confie Marta, une jeune Italienne. "Nous avons enfin un pape, pour nous les catholiques il est comme un père", poursuit-elle.

Après près d'une heure d'attente, les lumières s'allument enfin au balcon. Les rideaux des autres fenêtres s'ouvrent : tous les cardinaux vêtus de rouge apparaissent. Le cardinal français Jean-Louis Tauran annonce alors solennellement "Habemus papam" sous les applaudissements. Il s'agit du cardinal Jorge Mario Bergoglio.

A l'annonce du nom du nouveau souverain pontife, la foule s'interroge d'un regard étonné, presque incrédule. L'élection du cardinal Bergolio est une surprise. "C'est un Argentin", murmurent deux hommes après avoir consulté Internet sur leur téléphone.

"Les cardinaux sont allés me chercher au bout du monde"

Vêtu de blanc, le nouveau pape apparaît au balcon de la basilique sous les vivas de la foule, littéralement en liesse pour sa première bénédiction Urbi et Orbi. "Les cardinaux sont allés me chercher au bout du monde",  plaisante Jorge Mario Bergoglio, avant d'inviter les fidèles à prier pour son prédécesseur Benoît XVI et d'appeler à la "fraternité" au sein de l'Église.

Soudain, le silence se fait place Saint-Pierre. Le nouveau pape récite un "Notre Père" et un "Je vous salue Marie" avec les milliers de fidèles. L'émotion est à son comble. "Je n'ai jamais vécu quelque chose comme cela", confie une religieuse originaire des Philippines, les yeux baignés de larmes. "Je suis à la fois heureuse et émue. Surtout parce que l'une des premières choses qu'il a fait, c'est de nous demander de prier ensemble", poursuit Melania.

Lorsque le pape se retire après avoir souhaité une "bonne nuit" à tous, la place Saint-Pierre résonne toujours de cris de joie. La foule a du mal a quitter les lieux, elle veut célébrer la nouvelle.

S'ils ont été surpris par le choix des cardinaux, les fidèles sont loin d'être déçus. Arborant un large sourire, Lala, originaire des Philippines, résume en quelques mots le sentiment général : "C'est notre pape et peu importe d'où il vient, nous l'aimons déjà !".


 

Première publication : 14/03/2013

  • VATICAN

    Bergoglio, "l'archevêque des pauvres" devenu premier pape des Amériques

    En savoir plus

  • VATICAN

    L'Argentin Jorge Mario Bergoglio devient le pape François

    En savoir plus

  • VATICAN

    Place Saint-Pierre, les pèlerins attendent un pape venu d'ailleurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)