Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

Afrique

Au moins sept morts dans une attaque dans l'ouest de la Côte d'Ivoire

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/03/2013

Une attaque d'hommes armés venus du Liberia a fait au moins sept morts dont deux militaires, dans la nuit de mardi à mercredi, dans un village de l'ouest de la Côte d'Ivoire.

Au moins sept personnes, dont deux militaires, ont été tuées lors d'une attaque d'hommes armés venus du Liberia contre un village de l'ouest de la Côte d'Ivoire, a appris jeudi 14 mars Maureen Grisot, la correspondante de FRANCE 24.

Un commandant FRCI basé dans la zone a en revanche déclaré à l'AFP sous couvert d'anonymat que les violences avaient fait six morts: "une attaque contre le village de Zilébly [à trois kilomètres de la frontière libérienne, ndlr] dans la nuit de mardi à mercredi a causé la mort de six personnes, dont deux éléments des Forces républicaines [FRCI, armée]".

Un journaliste local a pour sa part évoqué "huit morts, dont deux militaires et six civils" et précisé que les assaillants étaient originaires du Liberia. "Le calme est revenu, mais des milliers de personnes ont fui la zone pour se réfugier dans les ville environnantes de Bloléquin et de Toulépleu", a-t-il décrit après s'être rendu sur place.

Une région sous tension

En proie depuis des années à de graves tensions liées notamment aux problèmes fonciers, l'ouest du pays a été la région la plus meurtrie durant la crise post-électorale de 2010-2011, qui avait fait quelque 3 000 morts en Côte d'Ivoire.

Après cette période de violences, la région a été la cible d'une série d'attaques meurtrières menées par des groupes venus de l'est du Liberia. Sept Casques bleus de l'Onuci avaient notamment trouvé la mort en juin 2012. Le régime du président Alassane Ouattara avait alors accusé des exilés fidèles à l'ancien président Laurent Gbagbo, mais le camp de ce dernier a démenti toute implication.

Après ces troubles, la Côte d'Ivoire et le Liberia, aidés des forces onusiennes, ont renforcé leur coopération pour sécuriser la frontière, ce qui a permis une accalmie durant plusieurs mois.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 14/03/2013

  • CÔTE D'IVOIRE

    Devant la CPI, Laurent Gbagbo assure avoir toujours "lutté pour la démocratie"

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Gbagbo à la CPI : pour la défense, le "récit du procureur est biaisé"

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    "Gbagbo reviendra", clament ses partisans à Abidjan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)