Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

SPORT

Le pape François, fidèle supporter du club de foot de San Lorenzo

© DR

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/03/2013

Jorge Mario Bergoglio, devenu mercredi soir à Rome le 266e pape de l’histoire sous le nom de François, est un fervent supporter du club argentin de football de San Lorenzo de Almagro.

Jorge Mario Bergoglio, ancien archevêque de Buenos Aires, devenu mercredi 13 mars le 266e pape de la chrétienté, voue comme de nombreux Argentins une vraie passion pour le football.

Bergoglio est devenu supporter du club de San Lorenzo de Almagro en accompagnant, enfant, son père, joueur de basket-ball à San Lorenzo. Ensemble, ils allaient souvent assister aux matches de football au stade du Gasometro, situé dans un quartier difficile de Buenos Aires.

Jorge Mario Bergoglio, "socio" de San Lorenzo

Fondé le 1er avril 1908 par le père Lorenzo Massa qui voulait offrir aux enfants un terrain de jeu plus sécurisé que les rues de ce quartier de Buenos Aires, le club de San Lorenzo de Almagro a été sacré champion d'Argentine à treize reprises.

San Lorenzo jouit d’une bonne image en Argentine. Il se situe en dehors du clivage très marqué entre les deux clubs mythiques de Boca Juniors et River Plate.

En 2007, c’est un certain Ezequiel Lavezzi, actuellement joueur du PSG, qui avait permis au club de San Lorenzo de remporter son dernier titre national.

L’année suivante, à l’occasion du centenaire du club, Jorge Mario Bergoglio est devenu "socio" de San Lorenzo comme en atteste une photo de sa carte de membre diffusée mercredi sur le site internet du club du district de Almagro.

"Le club de San Lorenzo de Almagro, ainsi que ses membres et supporters, félicitent Jorge Bergoglio élu pape aujourd'hui (...) C'est un grand sentiment de fierté pour notre institution", a indiqué sur son site internet le club de 1ère division argentine.

Le pape François est désormais surnommé "le pape Cuervo" (le pape corbeau ndlr.), d'après le surnom des supporteurs locaux en référence à la soutane noire que portait le fondateur du club, le père Lorenzo Massa.

On voit également sur un autre cliché du club, Jorge Mario Bergoglio en tenue de cardinal avec un fanion bleu et rouge, les couleurs de San Lorenzo, dans les mains.

À noter que le club du pape François vit un début de saison difficile. Il est actuellement 12e, avec six points en cinq matches. La menace de la relégation pèse donc sur San Lorenzo qui aura bien besoin du soutien de son supporter le plus populaire afin d’éviter la descente au purgatoire de la 2e division. 

Première publication : 14/03/2013

  • VATICAN

    Un jésuite élu pape, un tournant dans l'histoire de l'Église

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Et si Chavez avait influencé le Christ pour l'élection du pape ?

    En savoir plus

  • VATICAN

    L'Argentin Jorge Mario Bergoglio devient le pape François

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)