Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Asie - pacifique

Xi Jinping formellement élu à la présidence chinoise par le Parlement

© AFP

Vidéo par Axelle SIMON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/03/2013

Le Parlement chinois a élu jeudi Xi Jinping à la présidence de la République populaire. Ce vote parachève le transfert du pouvoir de la génération du président sortant Hu Jintao à celle du nouveau chef de l'État.

Lors d’une séance de l’Assemblée nationale populaire de Chine, Xi Jinping a été formellement élu jeudi 14 mars à la présidence de la République. "J'annonce maintenant que le camarade Xi Jinping est choisi comme président de la République populaire de Chine", a ainsi déclaré Liu Yunshan, un haut responsable du PCC qui présidait la séance retransmise en direct à la télévision. Le Parlement a ainsi entériné les décisions du Parti communiste, qui avait porté Xi Jinping à sa tête et à celle des forces armées - les deux vrais centres du pouvoir - en novembre dernier.

Au son d'une musique entraînante emplissant l'immense hall du Palais du peuple situé sur la place Tiananmen, au cœur de Pékin, Xi Jinping, vêtu d'un costume sombre et d'une cravate rouge, a glissé dans une urne rouge vif son bulletin de vote. Les presque 3 000 délégués ont voté de manière disciplinée, à l'exception d'un "non" et de trois abstentions.

À la fin de la cérémonie, le nouveau président, âgé de 59 ans, a serré la main de son prédécesseur Hu Jintao, 70 ans, qui a effectué deux mandats de cinq ans, le maximum autorisé. Xi Jinping sera flanqué de Li Keqiang comme Premier ministre, qui succède à Wen Jiabao, dont la désignation par l'ANP est prévue vendredi 15 mars.

Concentration de tous les pouvoirs

En endossant le titre de chef de l'État, Xi Jinping représentera désormais la Chine au niveau international et dispose de tous les rênes du pouvoir pour les dix prochaines années. Son premier voyage en tant que président de la République est prévu d'ici la fin du mois avec une visite officielle à Moscou suivie d'une tournée en Afrique.

À la différence de son prédécesseur, une fois élu secrétaire-général du PCC, il avait pris immédiatement la présidence de la puissante Commission militaire centrale, l'organe dirigeant du Parti communiste sur l'Armée populaire de libération (APL). "De mémoire récente, il n'y a pas d'autre figure comparable cumulant un tel pouvoir" en si peu de temps, a commenté Willy Lam, expert de la politique chinoise à l'université de Hong Kong.

Mais en dépit de ses titres, Xi Jinping est encore loin d'avoir carte blanche et devra composer avec ses pairs, le consensus au sein du Comité permanent du Bureau politique du PCC, son organe suprême, étant de règle.

Un vice-président réformiste

La vice-présidence est allée à un membre du Bureau politique à la réputation de réformiste, Li Yuanchao, qui l'a remporté sur le favori, Liu Yunshan, un conservateur en charge depuis 10 ans de la propagande et de l'idéologie.

Le vote de l'ANP était considéré comme une formalité. Aucune autre candidature n'étant possible, il était demandé aux délégués d'approuver ou non les candidats désignés.

L'ANP doit terminer samedi 16 mars la désignation des nouveaux responsables du Conseil d'Etat (gouvernement) avant de conclure ses travaux le lendemain avec un discours attendu du nouveau président chinois.

FRANCE 24 avec dépêches
 

Première publication : 14/03/2013

  • CHINE

    Qui sont les nouveaux dirigeants chinois ?

    En savoir plus

  • CHINE

    Le PCC achève son congrès et consacre son nouveau leader Xi Jinping

    En savoir plus

  • CHINE

    Xi Jinping, le "prince rouge" devenu héritier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)