Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Moyen-orient

Netanyahou signe un accord de gouvernement avec Foyer juif et Yesh Atid

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/03/2013

Le Foyer juif, parti nationaliste religieux, et la formation centriste et laïque Yesh Atid ont signé vendredi l'accord de coalition pour entrer dans le gouvernement du Premier ministre israélien, qui avait jusqu'au 16 mars pour former son cabinet.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé vendredi avoir signé des accords de coalition avec le parti centriste Yesh Atid et le mouvement nationaliste religieux Foyer juif, proche des colons, lui permettant de présenter son nouveau gouvernement.

Peu auparavant, le chef de Foyer juif, Naftali Bennett, avait annoncé avoir signé l'accord, écrivant sur ses comptes twitter et Facebook: "Avec l'aide de Dieu, nous avons signé. Le 33ème gouvernement d'Israël est en bonne voie".

"Le Premier ministre salue les accords de coalition signés par l'alliance Likoud-Israël Beiteinou avec Yesh Atid et Foyer juif", a indiqué M. Netanyahu dans un communiqué, précisant qu'il informerait officiellement samedi soir le président Shimon Peres être parvenu à constituer un gouvernement.

Les partenaires de coalition ont jusqu'à samedi soir pour présenter leur pacte au président israélien, qui avait officiellement chargé le 2 février M. Netanyahu, en tant que chef de file de la liste ayant obtenu le plus grand nombre de députés (Likoud-Israël Beiteinou, 31 sièges sur 120), de former le prochain gouvernement.

La signature a été retardée par un ultime désaccord avec ses partenaires de coalition, après 40 jours de tractations gouvernementales dont le Premier ministre est sorti affaibli.

Selon les médias, Yaïr Lapid, chef de Yesh Atid, et Naftali Bennett ont finalement renoncé à obtenir le titre de "vice-Premier ministre", une distinction purement symbolique, que M. Netanyahu leur a refusée pour ne pas renforcer leur prestige, selon des responsables de son parti, le Likoud (droite).

Aux termes de l'accord, le Likoud devrait s'arroger les portefeuilles clé de la Défense et de l'Intérieur, et M. Netanyahu gérer les Affaires étrangères en attendant la fin du procès du titulaire sortant Avigdor Lieberman, son allié électoral et leader du parti nationaliste Israël Beiteinou.

Yesh Atid, sensation des élections législatives du 22 janvier, avec 19 députés, obtiendrait les ministères des Finances et de l'Education, et Foyer juif (12 députés) ceux du Commerce et de l'Industrie, ainsi que du Logement, qui supervise notamment la construction dans les colonies, selon les médias.

L'ex-ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, dont le nouveau parti centriste HaTnouha (6 députés) avait été le premier à signer avec M. Netanyahu le 19 février, sera ministre de la Justice, également en charge des négociations de paix avec les Palestiniens.

La prochaine majorité gouvernementale comptera donc 68 députés sur 120.

AFP

Première publication : 15/03/2013

  • ISRAËL

    Benjamin Netanyahou "n'est pas confronté à une crise politique"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Les Palestiniens priés d’emprunter des bus différents des colons

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)