Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Afrique

L'opération "presse morte" est levée à Bamako

© malijet | Boukary Daou, directeur de publication du journal privé "Le Républicain".

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/03/2013

Les journalistes maliens ont décidé de lever l'opération "presse morte" déclenchée mardi, après que le directeur de la publication du journal "Le Républicain", arrêté par les services de renseignement, a finalement été remis à la police.

Les journalistes maliens ont décidé jeudi 14 mars de cesser leur opération "presse morte". Cette grève avait été déclenchée deux jours plus tôt pour protester contre l’arrestation par les services de renseignement de Boukary Daou, le directeur de publication du quotidien "Le Républicain", le 6 mars. Selon l’AFP, le journaliste a depuis été remis à la police : Il a été transféré à la Brigade d'investigation judiciaire (BIJ).

"Boukary est devant la BIJ, c'est un bon début. Nous restons vigilants et nous levons le mot d'ordre à compter de vendredi à minuit", a déclaré Kassim Traoré, président de l'organisation des jeunes reporters du Mali. D'autres journalistes ont confirmé la décision de lever la grève.

Une mystérieuse lettre

Boukary Daou a été arrêté en raison de la publication d'une lettre ouverte au président Dioncounda Traoré signée d'un mystérieux "capitaine Touré",  présenté comme étant en poste à Gao, mettant en cause la nomination du capitaine putschiste Amadou Haya Sanogo à la tête d'un comité de réforme de l'armée au mois de février. L'armée malienne a dénoncé un "auteur fantôme", démentant qu'un gradé de ce nom soit affecté dans cette zone.

Le journaliste attend désormais de savoir si la justice malienne va entamer des poursuites contre lui : "Demain [vendredi], on sera fixé sur le sort de mon client", a expliqué l'un de ses avocats, Me Cheick Oumar Konaré. "Mon client m'a dit qu'à la Sécurité d'État il a été mis dans une cellule, déshabillé et enchaîné", a-t-il précisé.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 15/03/2013

  • MALI

    Opération "presse morte" à Bamako pour la libération d'un journaliste

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Accusée d’exactions, l’armée malienne est tenue de "respecter la population"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un djihadiste français présumé interpellé au Mali, un autre expulsé vers la France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)