Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • L'Afrique à Paris !

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

Moyen-orient

Les Syriens de Russie, soutiens indéfectibles de Damas

© AFP

Vidéo par Ksenia BOLCHAKOVA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/03/2013

Depuis le début du conflit en Syrie il y a deux ans, la Russie reste un allié sans faille du régime Assad. Une grande majorité des Syriens vivant en Russie soutiennent Damas et se sentent rassurés par la position de Moscou. Reportage.

Wassel al-Jamili et sa femme Christina font partie des quelque 10 000 Syriens installés en Russie. Ils vivent avec leurs six enfants dans une belle maison aux abords de Moscou. Et comme chaque soir depuis le début conflit en Syrie en 2011, ils se retrouvent en famille pour s’informer des dernières nouvelles du pays via Internet.

"Regardez cette vidéo que des rebelles viennent de poster ! Ils coupent la tête à 7 Syriens, soi-disant des pro-régime, lance le père de famille. Pour moi, l'opposition ne veut qu'une seule chose, faire de la Syrie une deuxième Somalie ou un deuxième Afghanistan. Ils veulent morceler le pays, l'islamiser et en faire des émirats wahhabites."

"Bachar al-Assad, rempart contre les islamistes"

La famille al-Jamili soutient ouvertement Bachar al-Assad qu’elle considère comme un rempart contre les islamistes. "Il est vrai que les droits de l'Homme n'ont pas toujours été respectés sous la présidence de Bachar al-Assad et que la démocratie n’a pas le même sens qu’en Europe, nuance Christina. Mais avec Bachar, la Syrie a connu des changements colossaux et des réformes importantes pour la démocratisation du pays. Je suis certaine que s'il part, il ne restera plus rien qu'un chaos total."

Depuis le début du conflit en Syrie il y a deux ans, le régime de Damas peut compter sur la Russie, son principal allié. Au niveau diplomatique, Moscou a opposé son veto à trois reprises devant le Conseil de sécurité de l'ONU concernant des sanctions contre le régime ou une intervention militaire. Sur le terrain, le pays continue de fournir des armes à Damas. Alors que Paris et Londres envisagent de livrer des armes à l’opposition syrienne, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s’y est fermement opposé, mardi 12 mars, en dénonçant une "violation de la loi internationale".

Une prise de position que la famille al-Jamili, à l’instar de la diaspora syrienne en Russie, apprécie. "Je la trouve juste et ferme, note Wassel, conscient des intérêts de la Russie dans ce dossier. Je suis certain que Poutine ne changera pas d'avis." Confiant concernant l’issue du conflit et persuadé de la victoire du régime, il reste néanmoins inquiet pour sa famille, notamment sa mère et ses frères restés au pays. Il voudrait les voir quitter Damas pour venir à Moscou au plus vite.

Première publication : 15/03/2013

  • SYRIE

    Deux ans de rébellion en Syrie, Paris et Londres veulent armer l'opposition

    En savoir plus

  • SYRIE

    Armement des rebelles syriens : une décision "logique" de la Ligue arabe

    En savoir plus

  • SYRIE

    Plus de 50 Français partis combattre aux côtés des rebelles syriens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)