Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Afrique

Raila Odinga dépose un recours contre sa défaite à la présidentielle

© AFP

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY , Inès OLHAGARAY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/03/2013

La coalition du Premier ministre sortant Raila Odinga, battu dès le premier tour de la présidentielle par Uhuru Kenyatta, a déposé un recours contre le résultat du scrutin devant la Cour suprême. Odinga se dit notamment victime de fraudes.

Raila Odinga, battu de justesse dès le premier tour de l’élection présidentielle au Kenya, a déposé samedi un recours contre les résultats contestés du scrutin devant la Cour suprême.

Le Premier ministre, qui se dit victime de fraudes, a refusé de reconnaître la courte victoire d’Uhuru Kenyatta, dont l’élection dès le premier tour le 4 mars a été annoncée par la commission électorale avec 50,07% des voix. La Coalition pour la réforme et la démocratie (CORD), qui soutient Odinga, dénonce des collusions entre le parti de Kenyatta et la commission électorale.

"Raila Odinga acceptera le verdict de la Cour suprême, qu'il lui soit favorable ou non."

Le recours déposé samedi porte sur des allégations de manipulation de suffrages, des problèmes dans l’inscription d’électeurs et la défaillance du mécanisme de dépouillement du vote électronique. « Ces défaillances éclipsent tout ce que les Kényans ont connu dans toute élection précédente », a dit Raila Odinga à des partisans réunis devant ses bureaux, dans le centre de Nairobi.

Un scrutin crédible selon les observateurs internationaux

Il a dans le même temps lancé un appel au calme. « Nous ne pouvons entamer ce qui est censé être une nouvelle ère sous une nouvelle Constitution en ayant recourt aux vieilles méthodes », a-t-il dit.

Des observateurs internationaux ont estimé que le vote s’était déroulé de manière crédible, mais le dépouillement, ralenti par des problèmes techniques, s’est prolongé pendant cinq jours.

Le scrutin présidentiel du 4 mars était le premier depuis l’élection de 2007 qui avait provoqué de violents affrontements tribaux, faisant plus de 1.200 morts.

En début de matinée, la police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des partisans de Raila Odinga qui manifestaient devant le siège de la Cour suprême. Une personne au moins a été blessée lors de l’intervention des forces de police pour disperser la foule, a rapporté un journaliste de l’agence Reuters.

Reuters

Première publication : 16/03/2013

  • KENYA

    Présidentielle kényane : les poursuites de la CPI ont-elles profité à Uhuru Kenyatta ?

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE KENYANNE

    Uhuru Kenyatta élu président d'un Kenya divisé

    En savoir plus

  • KENYA

    Les "Guignols de l’info" kenyans affolent la campagne présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)