Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Raila Odinga dépose un recours contre sa défaite à la présidentielle

© AFP

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY , Inès OLHAGARAY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/03/2013

La coalition du Premier ministre sortant Raila Odinga, battu dès le premier tour de la présidentielle par Uhuru Kenyatta, a déposé un recours contre le résultat du scrutin devant la Cour suprême. Odinga se dit notamment victime de fraudes.

Raila Odinga, battu de justesse dès le premier tour de l’élection présidentielle au Kenya, a déposé samedi un recours contre les résultats contestés du scrutin devant la Cour suprême.

Le Premier ministre, qui se dit victime de fraudes, a refusé de reconnaître la courte victoire d’Uhuru Kenyatta, dont l’élection dès le premier tour le 4 mars a été annoncée par la commission électorale avec 50,07% des voix. La Coalition pour la réforme et la démocratie (CORD), qui soutient Odinga, dénonce des collusions entre le parti de Kenyatta et la commission électorale.

"Raila Odinga acceptera le verdict de la Cour suprême, qu'il lui soit favorable ou non."

Le recours déposé samedi porte sur des allégations de manipulation de suffrages, des problèmes dans l’inscription d’électeurs et la défaillance du mécanisme de dépouillement du vote électronique. « Ces défaillances éclipsent tout ce que les Kényans ont connu dans toute élection précédente », a dit Raila Odinga à des partisans réunis devant ses bureaux, dans le centre de Nairobi.

Un scrutin crédible selon les observateurs internationaux

Il a dans le même temps lancé un appel au calme. « Nous ne pouvons entamer ce qui est censé être une nouvelle ère sous une nouvelle Constitution en ayant recourt aux vieilles méthodes », a-t-il dit.

Des observateurs internationaux ont estimé que le vote s’était déroulé de manière crédible, mais le dépouillement, ralenti par des problèmes techniques, s’est prolongé pendant cinq jours.

Le scrutin présidentiel du 4 mars était le premier depuis l’élection de 2007 qui avait provoqué de violents affrontements tribaux, faisant plus de 1.200 morts.

En début de matinée, la police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des partisans de Raila Odinga qui manifestaient devant le siège de la Cour suprême. Une personne au moins a été blessée lors de l’intervention des forces de police pour disperser la foule, a rapporté un journaliste de l’agence Reuters.

Reuters

Première publication : 16/03/2013

  • KENYA

    Présidentielle kényane : les poursuites de la CPI ont-elles profité à Uhuru Kenyatta ?

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE KENYANNE

    Uhuru Kenyatta élu président d'un Kenya divisé

    En savoir plus

  • KENYA

    Les "Guignols de l’info" kenyans affolent la campagne présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)