Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

  • En direct : "Je veux que tous les enfants de France soient fiers de leur pays", dit Valls

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Moyen-orient

Un général syrien fuit en Jordanie avec sa famille

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/03/2013

Un général de l'armée syrienne a fait défection avec l’aide des rebelles. Samedi, il était interviewé sur la chaîne Al-Arabiya et y expliquait sa position. Il serait désormais réfugié en Jordanie avec femme et enfants.

Un général syrien, Mohamed Nor Ezzedine Khalouf, a déserté et quitté le pays avec l’aide des rebelles, vendredi. Dès le lendemain de son arrivée en Jordanie, il est apparu sur la chaîne de télévision Al-Arabiya. Selon la chaîne à capitaux saoudiens, il était en charge du département de la logistique et de l'approvisionnement au sein de l'armée régulière. Vêtu d'une veste militaire de camouflage, il a déclaré à l’antenne avoir préparé sa fuite avec plusieurs factions rebelles depuis un certain temps.

Deux ans après le début du conflit syrien qui a déjà fait plus de 70 000 morts, selon l'ONU, ce général a affirmé qu'"il n'est pas possible d'accepter la moindre des idées défendues par ce régime".

Seif al-Hourani, un rebelle qui aurait aidé l’homme et sa famille à sortir du pays, a précisé à Associated Press que les forces opposées au régime ont fait sortir le général, sa femme et trois de leurs enfants de Damas il y a six jours, puis les ont fait passer en Jordanie vendredi.

Du côté des médias officiels syriens, aucune mention n’a été faite de cette désertion.


Une vingtaine de soldats désertent

Près de Palmyre, dans le centre du pays, une vingtaine de militaires sont également parvenus à quitter leurs postes et à rejoindre des territoires rebelles, théâtre de combats depuis deux jours, a rapporté samedi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), organisation d’opposition basée à Londres.

Dans un rapport publié cette semaine, l'Institut international pour les études stratégiques (IISS, basé à Londres) revient sur les défections de responsables militaires. Selon ce rapport, les forces de Bachar al-Assad, dont les effectifs étaient évalués à plus de 300 000 membres au début du soulèvement, ne cessent de diminuer en nombre.

L'IISS pense que le régime peut encore compter sur la fidélité de 50 000 hommes, dont la plupart seraient issus de la minorité alaouite du pays, comme Bachar al-Assad.

De nombreux déserteurs racontent que leurs unités sont confinées dans des casernes pour empêcher les fuites.

Avec dépêches

Première publication : 17/03/2013

  • SYRIE

    "John Kerry est plus disposé à faire pression sur la Maison Blanche"

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : À Paris, une vague blanche pour dire "Stop" aux massacres en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)