Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

Asie - pacifique

Viol collectif d'une touriste suisse : cinq suspects passent aux aveux

© AFP

Vidéo par Vanessa TSANGA TABI , Stéphanie DE SILGUY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/03/2013

Cinq hommes ont avoué avoir participé au viol collectif d'une touriste suisse, vendredi, dans l'État de Madhya Pradesh (centre), indique la police, ce dimanche. La femme avait été agressée par plusieurs hommes sous les yeux de son mari.

Cinq hommes ont avoué avoir participé au viol collectif d'une touriste suisse dans le centre de l'Inde, vendredi, indique la police indienne ce dimanche.

La victime circulait à vélo avec son époux dans l'État du Madhya Pradesh quand sept à huit hommes ont attaqué le couple, attaché l'homme et violé sa compagne en sa présence, avant de leur voler leurs biens. La femme, âgée d'environ 40 ans, a été hospitalisée à Gwalior, à quelque 340 km de Bhopal, la capitale de l'État.

"Il faut prendre ces premiers résultats avec prudence ; la police est sous pression"

Plainte pour viol

"Une plainte pour viol a été déposée contre sept individus non identifiés", a déclaré à l'AFP l'officier Dhodee. "Une vingtaine de personnes ont été arrêtées en raison de soupçons qui pèsent sur elles et sont en cours d'interrogatoire", a indiqué un autre officier, M. Arya, à l'agence de presse indienne Press Trust of India (PTI)

Les victimes ont déclaré être de nationalité suisse, selon la police. Les deux touristes, qui se rendaient au fameux palais de Taj Mahal, à Agra, l'un des lieux touristiques les plus prisés du pays, ont fait escale dans un petit village du Madhya Pradesh pour coucher une nuit sous la tente, selon la police.

À Berne, le ministère suisse des Affaires étrangères s'est déclaré "profondément choqué par ce tragique incident". Le ministère a souhaité que les agresseurs soient "rapidement identifiés et qu'ils devront répondre de leurs actes devant un tribunal".

Manifestations récurrentes contre les viols

Ce drame intervient alors que les Indiennes - mais aussi un nombre croissant d'Indiens - manifestent de plus en plus contre les viols et agressions sexuelles dont les femmes sont victimes dans tout le pays, souvent en toute impunité.

Le 29 décembre, une jeune étudiante indienne avait été violée en présence de son petit ami, qui avait été passé à tabac par ses agresseurs. Ce crime sexuel avait provoqué un tollé en Inde. Les auteurs de l'agression ont été arrêtés depuis, mais le principal accusé a été retrouvé pendu dans sa cellule le 11 mars, dans des circonstances encore non élucidées.

En 2003, une autre Suissesse, une diplomate de 36 ans, avait été enlevée dans un parking de New Delhi puis violée par deux hommes. Les responsables de cette agression n'ont, eux, jamais été jugés.

Avec dépêches

Première publication : 17/03/2013

  • INDE

    Une touriste suisse victime d'un viol collectif en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Viol collectif en Inde : polémique après le suicide d'un suspect en prison

    En savoir plus

  • INDE

    Nouvelle affaire de viol collectif en Inde, six arrestations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)