Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

La top model Bar Refaeli, ambassadrice critiquée de l'État d'Israël

© Facebook

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/03/2013

L'armée israélienne a manifesté son mécontentement après que le ministère des Affaires étrangères a choisi la top model Bar Refaeli pour une campagne de promotion d'Israël. Elle reproche au mannequin de ne pas avoir accompli son service militaire.

La célèbre mannequin israélienne Bar Refaeli, considérée comme l’une des plus belles femmes du monde, est au cœur d’une polémique entre l’armée et le ministère des Affaires étrangères dans son pays. Comme le rapporte la chaîne israélienne Channel 2, la top model de 27 ans, originaire de Hod Hasharon, a été sollicitée pour participer à une campagne diplomatique pour "redorer l’image d’Israël à l’étranger".

Cette annonce a provoqué la colère des forces armées israéliennes qui reproche à Bar Refeali de ne pas avoir accompli son service militaire. Le porte-parole de l’armée, le brigadier général Yoav Mordechai, a ainsi envoyé une lettre de protestation au ministère des Affaires étrangères.

"Le choix d’une personne qui n’a pas effectué son service comme représentant officiel d’Israël envoie le message selon lequel nous ignorons ou pardonnons à ceux qui échappent à leur engagement", écrit le militaire qui affirme également que les célébrités comme Bar Refaeli ont beaucoup d’influence sur les jeunes.

Pour le porte-parole de l’armée, cette campagne va à l’encontre de sa mission : "Les forces de défense israéliennes agissent depuis quelques années afin d’augmenter la valeur du service militaire et de lutter contre le phénomène de la fraude pour éviter de faire le service militaire et préserver la dimension morale de l’armée israélienne".

Pas de service pour Bar Refaeli

Le service militaire est obligatoire en Israël, à condition d’être déclaré apte. Les hommes son tenus de servir pendant au moins trois ans, tandis que les femmes doivent effectuer deux ans minimum.

Bar Refaeli a toutefois réussi à y échapper. Comme l’explique le journal "Times of Israël", la mannequin avait créé la controverse en 2003 après avoir épousé un proche de sa famille pour bénéficier d’une exemption. Elle avait ensuite divorcé peu après cette annonce, ce qui avait soulevé des soupçons de mariage de complaisance. Interrogée à ce sujet, la star avait alors déclaré que le service militaire serait préjudiciable à sa carrière.

En 2010, l’armée israélienne avait déjà critiqué ouvertement la célèbre top model et appelé à un boycott des produits pour lesquels elle apparaît dans des publicités. "À la fin de la journée, elle doit se regarder dans le miroir. L’armée est un élément central de notre société", avait alors déclaré le général Avi Zamir, chef de la direction du personnel de l'armée israélienne.

Première publication : 18/03/2013

  • PUBLICITÉ

    Quand le mannequin Bar Refaeli embrasse un geek...

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Le nouveau gouvernement israélien va renforcer la colonisation

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Le nouveau gouvernement de Netanyahou "peut exploser à tout moment"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)