Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

EUROPE

La jeune pakistanaise Malala Yousafzai reprend le chemin de l'école

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/07/2013

Cette adolescente de 15 ans, connue pour son combat contre les Taliban, avait été atteinte d'une balle dans la tête lors d'une attaque islamiste, en octobre 2012. Elle avait été transportée au Royaume-Uni pour être soignée.

Elle avait miraculeusement survécu à l'horreur. Le 9 octobre 2012, alors qu'elle montait dans un autocar pour se rendre à son école dans la vallée de Swat, au Pakistan, Malala Yousafzai, alors âgée de 14 ans, est atteinte d'une balle dans la tête. Ses agresseurs, des Taliban, ne supportaient plus de voir la petite fille militer pour le droit des femmes à l'éducation.

Transportée au Royaume-Uni pour être soignée, Malala est sortie de l'hôpital de Birmingham au début du mois de février après avoir subi plusieurs interventions chirurgicales de la boîte cranienne. Pendant son hospitalisation, la jeune fille a reçu des milliers de messages de soutien du monde entier. Elle est également devenue un symbole de la résistance des femmes pakistanaises face à la répression islamiste.

Aujourd'hui domicilée au Royaume-Uni, l'adolescente a repris le chemin de l'école, mardi. "Je suis ravie d'avoir réalisé mon rêve aujourd'hui en retournant à l'école. Je souhaite que toutes les filles du monde aient cette chance", a déclaré l'adolescente de 15 ans dans un communiqué. "Mes camarades au Pakistan me manquent beaucoup, mais je suis impatiente de rencontrer mes professeurs et de me faire de nouveaux amis ici à Birmingham", a-t-elle ajouté.

Début février, Malala avait promis de continuer son combat. Un fonds a été créé à son nom avec pour objectif de défendre le droit à l'éducation. Il a reçu de nombreux dons. Par ailleurs, tout autant d'admirateurs de la jeune fille la recommandent même pour le prix Nobel de la paix.

Avec dépêches

Première publication : 19/03/2013

  • PAKISTAN

    Malala veut mettre à profit sa nouvelle vie pour "aider les autres"

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Malala, la blogueuse pakistanaise, soignée en Grande-Bretagne

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Malala, blogueuse de 14 ans, prise pour cible par les Taliban pakistanais

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)