Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

EUROPE

Le Parlement chypriote rejette la taxe controversée sur les comptes bancaires

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/03/2013

Le Parlement chypriote a rejeté le projet de taxation des dépôts bancaires, élaboré par l'Union européenne. Un vote accueilli par l'explosion de joie des milliers de manifestants rassemblés devant l'Assemblée.

Sans surprise, le Parlement chypriote a rejeté mardi un très impopulaire plan de sauvetage, conclu samedi avec l'Eurogroupe, par 36 voix contre, 19 abstentions et aucune pour. Ce plan, censé évité une faillite de l'île, était la condition du déblocage d'une aide financière internationale de 10 milliards d'euros.

"Le projet a été rejeté", a affirmé le président du Parlement Yiannakis Omirou. Le vote contre le plan qui prévoit une taxe exceptionnelle et sans précédent sur les dépôts bancaires a été accueilli par une explosion de joie par des milliers de manifestants réunis devant l'Assemblée. Avant le vote, le président du Parlement chypriote avait appelé les députés à dire "non au chantage".

Face à la colère des épargnants, le gouvernement avait modifié son projet de taxe, exonérant les dépôts bancaires inférieurs à 20 000 euros et prévoyant de taxer à 6,75 % les sommes situées entre 20 000 et 100 000 euros et à 9,9 % les comptes de plus de 100 000 euros.

Le projet de taxe exceptionnelle sur les comptes bancaires chypriotes, une première dans les plans d'assistance financière aux pays de la zone euro en difficulté, avait été convenu lors des négociations des ministres des Finances de l'Eurogroupe sur une aide à Chypre dans la nuit de vendredi à samedi à Bruxelles.

Avec dépêches

Première publication : 19/03/2013

  • CHYPRE

    Le président chypriote défend la taxe sur les dépôts bancaires

    En savoir plus

  • CHYPRE

    Les Chypriotes sous le choc après l'accord sur le plan de sauvetage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)