Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

EUROPE

Le Parlement chypriote rejette la taxe controversée sur les comptes bancaires

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/03/2013

Le Parlement chypriote a rejeté le projet de taxation des dépôts bancaires, élaboré par l'Union européenne. Un vote accueilli par l'explosion de joie des milliers de manifestants rassemblés devant l'Assemblée.

Sans surprise, le Parlement chypriote a rejeté mardi un très impopulaire plan de sauvetage, conclu samedi avec l'Eurogroupe, par 36 voix contre, 19 abstentions et aucune pour. Ce plan, censé évité une faillite de l'île, était la condition du déblocage d'une aide financière internationale de 10 milliards d'euros.

"Le projet a été rejeté", a affirmé le président du Parlement Yiannakis Omirou. Le vote contre le plan qui prévoit une taxe exceptionnelle et sans précédent sur les dépôts bancaires a été accueilli par une explosion de joie par des milliers de manifestants réunis devant l'Assemblée. Avant le vote, le président du Parlement chypriote avait appelé les députés à dire "non au chantage".

Face à la colère des épargnants, le gouvernement avait modifié son projet de taxe, exonérant les dépôts bancaires inférieurs à 20 000 euros et prévoyant de taxer à 6,75 % les sommes situées entre 20 000 et 100 000 euros et à 9,9 % les comptes de plus de 100 000 euros.

Le projet de taxe exceptionnelle sur les comptes bancaires chypriotes, une première dans les plans d'assistance financière aux pays de la zone euro en difficulté, avait été convenu lors des négociations des ministres des Finances de l'Eurogroupe sur une aide à Chypre dans la nuit de vendredi à samedi à Bruxelles.

Avec dépêches

Première publication : 19/03/2013

  • CHYPRE

    Le président chypriote défend la taxe sur les dépôts bancaires

    En savoir plus

  • CHYPRE

    Les Chypriotes sous le choc après l'accord sur le plan de sauvetage

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)