Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • L’étrange saison des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

Moyen-orient

Obama "sceptique" sur l'usage d'armes chimiques par les rebelles syriens

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/03/2013

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre israélien à Jérusalem, le président américain Barack Obama s'est déclaré "sceptique" sur les affirmations de Damas selon lesquelles les rebelles auraient recours aux armes chimiques.

Au premier jour de sa visite historique au Proche-Orient, le président américain a mis en garde le régime syrien contre l'utilisation d'armes chimiques, se déclarant "très sceptique" sur les affirmations selon lesquelles les rebelles syriens y auraient eu recours, lors d'une conférence de presse à Jérusalem, mercredi, avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

L'opposition syrienne affirme que le régime a eu recours à ces armes, mardi 19 mars, à Khan al-Assal, près d'Alep, et Atayba, à l'est de Damas alors que le gouvernement de Bachar al-Assad a, de son côté, demandé aux Nations unies d'enquêter sur l'utilisation d'armes chimiques par l'opposition armée près d'Alep (nord).

Le ministère iranien des Affaires étrangères a accusé les rebelles d'avoir efffectivement utilisé ces armes, estimant qu'il s'agissait d'un "acte inhumain", a rapporté l'agence officielle Irna."Les pays qui soutiennent (les rebelles syriens) seront les principaux responsables de tels actes s'ils se reproduisent", a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne, Ramin Mehmanparast.

Enquête

Les États-Unis vont enquêter sur les allégations d'utilisation d'armes chimiques en Syrie précisant que si elles étaient confirmées, cela exigerait une réaction internationale.

Barack Obama a de nouveau mis en garde le pouvoir syrien contre l'utilisation de telles armes en décarant que cela "constituerait une erreur grave et tragique". "Le régime Assad doit comprendre qu'il sera tenu responsable de l'utilisation d'armes chimiques ou de leur transfert à des terroristes", a-t-il ajouté.

Mardi, vingt-six personnes sont mortes lors de l'attaque et des rescapés ont dit souffrir de problèmes respiratoires et sentir une forte odeur de chlore après le tir. Si elle était avérée, cette attaque à l'arme chimique serait la première signalée dans le conflit en Syrie.

Avec dépêches



Première publication : 20/03/2013

  • SYRIE

    Les rebelles et le régime syrien s'accusent d'avoir recours aux armes chimiques

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposition syrienne a désormais un Premier ministre

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bombardement syrien à la frontière libanaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)