Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK, organisation de l’État islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : la bourse d'Athènes rouvre dans le rouge après 5 semaines de fermeture

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Nucléaire iranien : John Kerry tente de rassurer les monarchies du Golfe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Calais - Migrants : "La frontière tue"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tony Parker : "On n'a jamais eu autant de talents dans notre équipe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Epidémie d'ébola : des tests de vaccins concluants

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

JO : Pékin est la 1ère ville à accueillir les jeux d’été et les jeux d’hiver

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants à Calais : Paris et Londres unis mais démunis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

Afrique

Un soldat malien tué dans un attentat à la voiture piégée à Tombouctou

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2013

Libérée de la mainmise islamiste à la fin de janvier, Tombouctou, dans le nord-est du Mali, est le théâtre de nouveaux affrontements. Jeudi, une voiture piégée a explosé près de l’aéroport de la ville, tuant un soldat malien et le kamikaze.

Une voiture piégée a explosé dans la nuit du mercredi 20 à jeudi 21 mars près de l'aéroport de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, tuant le kamikaze au volant du véhicule ainsi qu’un militaire malien. Six autres militaires ont également été blessés dans l’attaque.

Selon le journaliste de FRANCE 24, Nicolas Frébault, présent à Tombouctou, de nombreux tirs de Kalachnikovs et de mitrailleuses lourdes ont résonné durant la nuit. Jeudi matin, des avions ont survolé la ville, tandis que l’hôtel où il se trouvait a été évacué.

C'est le premier attentat à la voiture piégée survenu à Tombouctou, ville phare du patrimoine malien libérée de l’emprise des islamistes depuis la fin de janvier. Depuis, la situation y demeurait calme, contrairement à la région de Gao (Nord-Est) et surtout au massif des Ifoghas (extrême Nord-Est), où se concentrent depuis plusieurs semaines les combats entre soldats et djihadistes.

Avec dépêches

Première publication : 21/03/2013

  • MALI

    La souveraineté du Mali quasiment rétablie dans "quelques jours", affirme François Hollande

    En savoir plus

  • MALI

    Aqmi annonce l'exécution d'un otage français, Paris ne confirme pas

    En savoir plus

  • MALI

    Un cinquième soldat français tué au Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)