Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En trois ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

DÉBAT

Départementales 2015 : le Parti socialiste doit-il s'inquiéter ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Afrique

La France rappelle son ambassadeur à Bamako

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/03/2013

L'ambassadeur de France à Bamako a été rappelé avant la fin de sa mission au Mali, selon plusieurs sources diplomatiques. En poste depuis 2011, Christian Rouyer avait été un fervent partisan de l'intervention française dans le pays.

L'ambassadeur de France à Bamako, Christian Rouyer, en poste depuis 2011, a été "rappelé" par son pays avant la fin de sa mission, a indiqué jeudi à l'AFP une source diplomatique malienne.

"L'ambassadeur de France à Bamako a été rappelé par son pays avant la fin de sa mission. Nous venons de l'apprendre", a déclaré cette source sous couvert d'anonymat.

Interrogé par l'AFP, le ministère français des Affaires étrangères à Paris s'est refusé à tout commentaire.

Le "rappel" de l'ambassadeur français a été confirmé à l'AFP par un employé malien de l'ambassade de France à Bamako, qui n'a pas souhaité être identifié.

"Ce jeudi matin, on nous a dit officiellement que l'ambassadeur de France à Bamako est rappelé avant la fin de sa mission. (...) J'ai appris qu'il avait des problèmes avec son ministre des Affaires étrangères", a-t-il affirmé.

Interrogé sur le sujet, un diplomate malien a refusé "par principe" de se prononcer. Il a toutefois précisé: "Ce qui est sûr, je peux vous dire que ce n'est pas du tout le Mali qui a demandé le départ de l'ambassadeur de France, qui restera un ami du Mali".

Christian Rouyer, 63 ans, était ambassadeur de France à Bamako depuis 2011.

Réputé pour son franc-parler, il était plutôt apprécié des autorités, de la classe politique et de la société civile maliennes. A maintes reprises sous la présidence d'Amadou Toumani Touré, renversé par un coup d'Etat le 22 mars 2012, il avait attiré l'attention sur le danger de la situation dans le nord du Mali, bien avant la chute de ces vastes zones aux mains d'islamistes armés.

Il était partisan de l'intervention militaire française pour stopper la progression des jihadistes vers le sud du pays.

AFP

Première publication : 21/03/2013

  • MALI

    Un soldat malien tué dans un attentat à la voiture piégée à Tombouctou

    En savoir plus

  • MALI

    La souveraineté du Mali quasiment rétablie dans "quelques jours", affirme François Hollande

    En savoir plus

  • MALI

    Le retour de l’administration à Gao, un défi majeur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)