Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

En savoir plus

L’invité du jour

"L’Europe a un rôle à jouer dans la défense des éléphants"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

"Fair play financier" : le PSG passe son grand oral

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : l'opposition manifeste contre le projet de réforme électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations en France : la guerre des chiffres

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite de Macron à Washington : que peut-il espérer de sa rencontre avec Trump ?

En savoir plus

FRANCE

Le fondateur de l'École en bateau condamné à 12 ans de prison

© Photo AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/03/2013

Léonide Kameneff, le fondateur de l'École en bateau, a été condamné vendredi à 12 ans de réclusion criminelle pour des viols et agressions sexuelles sur cinq enfants dans les années 1980 et 1990.

Le fondateur de l'Ecole en bateau, Léonide Kameneff, a été condamné vendredi à douze ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des mineurs de Paris qui l'a reconnu coupable de viols et agressions sexuelles de cinq enfants dans les années 1980 et 1990.

Le parquet avait requis 10 à 12 ans de réclusion contre l'initiateur de ce projet pédagogique alternatif. Deux ex-équipiers ont été condamnés respectivement à six ans de prison et cinq ans avec sursis. Un troisième, ancien élève de l'école âgé de 17 ans au moment des faits, a été acquitté. Les quatre accusés étaient poursuivis pour viols et agressions sexuelles de neuf enfants entre 1981 et 1994.

AFP
 

Première publication : 22/03/2013

  • RELIGION

    Le diocèse de Los Angeles devra verser 10 millions de dollars aux victimes de pédophilie

    En savoir plus

  • BELGIQUE

    Pas de remise en liberté sous bracelet électronique pour Marc Dutroux

    En savoir plus

  • GRANDE-BRETAGNE

    Scandale sexuel à la BBC : nouvelles démissions de dirigeants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)