Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: un terrorisme pas si "résiduel"

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le tourisme indien pâtira-t-il des affaires d'agressions sexuelles contre les femmes ?

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2013

Le viol collectif d'une jeune Indienne dans un bus de New Delhi en décembre dernier a attiré l'attention du monde entier sur l'insécurité des femmes dans le pays, faisant craindre des répercussions sur le secteur du tourisme. Reportage.

À quelques heures de route du Taj Mahal, Orchha est un petit village dont les temples de maharadjas datant du XVe siècle font le bonheur des touristes. C'est pourtant à quelques kilomètres de cette cité paisible et romantique qu'une voyageuse suisse a été violée par sept hommes le 15 mars.

Une agression qui s'ajoute à une longue liste de violences contre les femmes ces dernières semaines et qui laisse craindre, pour certains professionnels du secteur du tourisme, une baisse des visiteurs dans le pays. "Ce viol c'est une mauvaise chose pour nous parce que maintenant, quand les touristes vont venir en Inde, ils vont penser que c'est un pays dangereux", s’inquiète Manoj, un guide touristique.

Chez Shanti Travel, en revanche, on essaie de rester positif. Pour les deux fondateurs français de cette agence de voyages établie à New Delhi, même si les agressions contre les femmes font la une de la presse internationale, le pays est si vaste qu'ils ne sont pas inquiets. "Sur nos 1 000 prochaines réservations, on a eu une seule annulation. Donc pas besoin de paniquer sur le fait de venir en Inde. C'est une destination sans danger", assure à FRANCE 24 Jérémy Grasset, l’un des deux dirigeants.

Jérémy Grasset, co-directeur de l'agence Shanti Travel, revendique une augmentation de son activité de 25 %. © FRANCE 24

Six millions de touristes en 2012

Tout comme Jérémy Grasset, les touristes semblent peu inquiets par les questions de sécurité. "Quand vous vous rendez dans un pays ou les gens s'habillent d'une certaine manière, vous faites attention à ne pas mettre des habits trop dénudés, vous vous couvrez, vous ne portez pas de short… Sans exagérer non plus, pas besoin de porter une burqa", estiment ainsi deux touristes espagnols interrogés par FRANCE 24.

Reste que l’impact des récentes affaires d’agressions sur le tourisme indien est encore difficilement mesurable. En 2012, six millions d'étrangers ont visité le pays. Mais depuis décembre dernier et le viol collectif d’une étudiante dans un bus de New Delhi, les agressions de ce genre sont de moins en moins tolérées par la population locale et par la communauté internationale.

"Cela fait quelque temps que nous sommes en Inde et aujourd’hui on se sent un peu plus à l'aise. Mais lorsque nous sommes arrivés, c'était juste après le viol collectif de Delhi, nous étions assez nerveux", confient à FRANCE 24 Andy et Monique, deux touristes britanniques qui parcourent l’Inde depuis trois mois .

L’affaire du bus de New Delhi avait profondément choqué l’Inde, si bien qu’une vague de protestation avait secoué le pays pendant plusieurs semaines, forçant le gouvernement à prendre des mesures contre l’insécurité des femmes.

Première publication : 22/03/2013

  • INDE

    En Inde, une touriste britannique échappe à une agression sexuelle

    En savoir plus

  • INDE

    L'un des auteurs présumés du viol collectif dans un bus de New Delhi s’est pendu

    En savoir plus

  • INDE

    Étudiante indienne violée : son ami livre un témoignage accablant pour la police

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)