Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

SPORT

Les Bleus font le plein de confiance

© afp

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 23/03/2013

L’équipe de France a passé une bonne soirée vendredi au Stade de France en s’imposant 3 buts à 1 face à la Géorgie pendant que l’Espagne concédait le match nul 1-1 face à la Finlande. Les Bleus sont donc au mieux avant d’accueillir la Roja mardi.

"La soirée aurait été parfaite si on n'avait pas pris de but mais on a atteint notre objectif qui était de prendre les trois points." Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, a bien résumé la soirée de l’équipe de France, victorieuse de la Géorgie 3 buts à 1 vendredi au Stade de France.

Sur le plan comptable, les buts inscrits par Olivier Giroud, Mathieu Valbuena et Franck Ribéry permettent aux Français de virer seuls en tête du groupe I des éliminatoires au Mondial-2014, après le match nul entre l'Espagne et la Finlande à Gijon (1-1).

Résumé France - Géorgie (3-1)

La France compte désormais 2 points d’avance sur les champions du monde et d’Europe espagnols qui viendront mardi au Stade de France. Ce sera une véritable finale entre deux prétendants à une qualification directe pour la prochaine Coupe du monde au Brésil.

"Il vaut mieux jouer l'Espagne avec deux points d'avance que deux points de retard. Face à nous, on aura la meilleure équipe du monde mais elle peut être accrochée. L'important c'est d'avoir cette première place mardi soir et en septembre-octobre", a déclaré Didier Deschamps à l’issue du match.

Valbuena décisif

Une rencontre lors de laquelle ses joueurs n’auront pas toujours été à la hauteur, surtout en première période lorsque Hugo Lloris a dû s'employer à deux reprises pour empêcher une cruelle désillusion à ses coéquipiers (28e, 42e). Mais la lumière est venue de Mathieu Valbuena, étincelant vendredi soir. Le milieu de terrain de l’OM est impliqué dans les 3 buts des Bleus avec 1 but et 2 passes décisives, notamment celle pour Olivier Giroud dans le temps additionnel de la 1ère mi-temps (45e+1). "Ce premier but juste avant la mi-temps d'Olivier nous a fait énormément de bien", nous confiera Franck Ribéry après la rencontre.

Visiblement libérés par cette ouverture du score, les Français ont doublé la mise dès le retour des vestiaires sur une superbe demi-volée à l'entrée de la surface de Mathieu Valbuena, bien servi dans l'axe par Franck Ribéry (47e).

On retrouve les deux compères 14 minutes plus tard, mais dans des rôles inversés. Idéalement lancé côté gauche par une longue transversale du "lutin" marseillais, le joueur du Bayern Munich élimine un défenseur géorgien avant de tromper le gardien d’une frappe à ras de terre au premier poteau (61e).

Varane et Pogba assurent

La réduction du score d'Alexander Kobakhidze 10 minutes plus tard (71e) ne suffira pas à gâcher la fête. Une belle soirée en particulier pour deux joueurs, Raphaël Varane et Paul Pogba, qui effectuaient leurs grands débuts en équipe de France. Malgré leur inexpérience sur le plan international, ils ont fait preuve d'une belle assurance.

"Pour mes débuts, ma première titularisation, c'est une première victoire, je suis très content", a déclaré à l’issue de la rencontre Paul Pogba. "Je suis vraiment fier de porter ce maillot, en plus la famille et les amis étaient là. Il y avait plein d'images dans ma tête, j'ai repensé à ma première sélection en moins de 16 ans, et maintenant je suis là, c'est quelque chose qui me fait chaud au cœur", a ajouté le joueur de la Juventus Turin.

De son côté, Raphaël Varane s’est dit "très ému" pour ses débuts en bleu. "J'ai pris beaucoup de plaisir pour ma première sélection que je savoure. Mais je peux encore faire mieux, je suis jeune et je ne me prends pas la tête", a prévenu le défenseur du Real Madrid.

Benzema à la peine

En réalité, le seul point négatif de la soirée fut le rendement de Karim Benzema. Muet en équipe de France depuis le 5 juin 2012, les prestations du Madrilène ont de quoi susciter l'inquiètude de Deschamps. D’autant que l’ancien Lyonnais a eu plusieurs opportunités, mais il a à chaque fois buté sur le gardien adverse ou effectué un mauvais geste technique (17e, 25e, 38e, 55e), signes d'une confiance au plus bas, finissant par récolter les sifflets du public du Stade de France.

"Les sifflets sont très durs. Karim est notre meilleur joueur, il a du talent, il joue au Real Madrid. C'est vrai qu'il marque un peu moins en ce moment, mais on sait que dans les gros matches il répondra présent, et j'en suis convaincu", a déclaré à ce sujet Mathieu Valbuena.

Quoi qu’il en soit, l’équipe de France boucle la première partie de sa campagne de qualification pour le Mondial-2014 avec un bilan flatteur de 3 victoires et 1 match nul avant le grand choc du groupe mardi face à l’Espagne.

"Nous aurons, mardi, peut-être la meilleure équipe du monde en face de nous, mais on est chez nous et on va chercher un bon résultat. On jouera pour gagner, a prévenu Franck Ribéry. Même s'ils ont fait un match nul ce soir, ils vont montrer un tout autre visage mardi. On va tout faire en tout cas pour finir premiers de notre poule."

Première publication : 23/03/2013

  • ÉLIMINATOIRES MONDIAL-2014

    La France surclasse la Géorgie et dépasse l'Espagne

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Éliminatoires Mondial-2014 : première en Bleu pour Paul Pogba

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Didier Deschamps : "Je n’ai pas la prétention de dire que je sais, j'apprends"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)