Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

FRANCE

Législatives partielles : l’UMP l’emporte de justesse dans l’Oise face au FN

© AFP | Jean-François Mancel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/03/2013

Le député UMP sortant, Jean-François Mancel, a gagné la législative partielle de l’Oise avec seulement 51,41 % des suffrages contre 48,59 % pour Florence Italiani (Front national). L’écart entre les deux candidats est de moins de 800 voix.

Le candidat de l'UMP Jean-François Mancel a remporté dimanche la législative partielle dans la 2e circonscription de l'Oise avec 51,41% des voix, contre 48,59% pour la candidate FN Florence Italiani, a annoncé la préfecture de l'Oise.

"Un coup de semonce" pour la politique de François Hollande

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, se réjouit dans un communiqué "des victoires des candidats soutenus par l'UMP, Napole Polutélé et Jean-François Mancel, lors des élections législatives partielles à Wallis et Futuna et dans l'Oise".

Ces élections constituent "un coup de semonce supplémentaire pour François Hollande et son gouvernement. Il y a eu cinq élections partielles depuis l'élection de François Hollande: ces cinq élections ont été emportées par l'UMP et perdues par la gauche!", poursuit-il.

L'écart est de moins de 800 voix, 13.958 suffrages ayant été recueillis par le député sortant contre 13.190 pour sa concurrente du Front national. La participation s'est élevée à 35,30%, 30.190 des 85.536 inscrits ayant voté.

L'abstention, de 64,70% est en légère baisse par rapport au 1er tour, où elle avait atteint 67,21%.

Cette élection partielle avait été provoquée par l'invalidation par le Conseil constitutionnel du scrutin du 17 juin 2012 remporté par M. Mancel, élu pour la 1ère fois député de l'Oise en 1978 et réélu sans interruption depuis 2002.

Le Conseil constitutionnel avait retenu le grief d'un tract distribué le vendredi avant le deuxième tour et mettant en cause Sylvie Houssin, l'adversaire socialiste de M. Mancel, au sujet d'un projet de quartier.

Lors du 1er tour le 17 mars, la candidate PS Mme Houssin arrivée en troisième position avait été éliminée, n'ayant pas obtenu 12,5% des inscrits, nécessaires pour figurer au second tour.

La socialiste n'avait pas donné de consignes de vote en faveur de M. Mancel. Mais la direction du PS avait appelé dès le soir du 1er tour "sans hésitation à faire barrage au Front national" lors du second tour.

AFP

Première publication : 24/03/2013

  • FRANCE

    L'UMP sort victorieuse des trois législatives partielles

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Français n’ont jamais autant adhéré aux idées du Front national

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)