Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

FRANCE

Législatives partielles : l’UMP l’emporte de justesse dans l’Oise face au FN

© AFP | Jean-François Mancel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/03/2013

Le député UMP sortant, Jean-François Mancel, a gagné la législative partielle de l’Oise avec seulement 51,41 % des suffrages contre 48,59 % pour Florence Italiani (Front national). L’écart entre les deux candidats est de moins de 800 voix.

Le candidat de l'UMP Jean-François Mancel a remporté dimanche la législative partielle dans la 2e circonscription de l'Oise avec 51,41% des voix, contre 48,59% pour la candidate FN Florence Italiani, a annoncé la préfecture de l'Oise.

"Un coup de semonce" pour la politique de François Hollande

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, se réjouit dans un communiqué "des victoires des candidats soutenus par l'UMP, Napole Polutélé et Jean-François Mancel, lors des élections législatives partielles à Wallis et Futuna et dans l'Oise".

Ces élections constituent "un coup de semonce supplémentaire pour François Hollande et son gouvernement. Il y a eu cinq élections partielles depuis l'élection de François Hollande: ces cinq élections ont été emportées par l'UMP et perdues par la gauche!", poursuit-il.

L'écart est de moins de 800 voix, 13.958 suffrages ayant été recueillis par le député sortant contre 13.190 pour sa concurrente du Front national. La participation s'est élevée à 35,30%, 30.190 des 85.536 inscrits ayant voté.

L'abstention, de 64,70% est en légère baisse par rapport au 1er tour, où elle avait atteint 67,21%.

Cette élection partielle avait été provoquée par l'invalidation par le Conseil constitutionnel du scrutin du 17 juin 2012 remporté par M. Mancel, élu pour la 1ère fois député de l'Oise en 1978 et réélu sans interruption depuis 2002.

Le Conseil constitutionnel avait retenu le grief d'un tract distribué le vendredi avant le deuxième tour et mettant en cause Sylvie Houssin, l'adversaire socialiste de M. Mancel, au sujet d'un projet de quartier.

Lors du 1er tour le 17 mars, la candidate PS Mme Houssin arrivée en troisième position avait été éliminée, n'ayant pas obtenu 12,5% des inscrits, nécessaires pour figurer au second tour.

La socialiste n'avait pas donné de consignes de vote en faveur de M. Mancel. Mais la direction du PS avait appelé dès le soir du 1er tour "sans hésitation à faire barrage au Front national" lors du second tour.

AFP

Première publication : 24/03/2013

  • FRANCE

    L'UMP sort victorieuse des trois législatives partielles

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Français n’ont jamais autant adhéré aux idées du Front national

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)