Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Série d'attentats meurtriers en Irak, Bagdad favorable à une conférence internationale

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

EUROPE

L'énigmatique Amanda Knox sera de nouveau jugée pour le meurtre de sa colocataire

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 26/03/2013

Nouveau rebondissement dans la saga judiciaire entourant le meurtre sulfureux de l'étudiante Meredith Kercher à Pérouse, en 2007. La Cour de Cassation italienne a annulé mardi l'acquittement de l'Américaine Amanda Knox et de son ex petit-ami.

L'affaire avait déchaîné les passions en Italie et aux États-Unis. Amanda Knox, cette étudiante américaine condamnée en 2009 puis acquittée en 2011 dans le procès du meurtre sauvage de sa colocataire britannique Meredith Kercher en 2007 à Pérouse, va une nouvelle fois se retrouver sur le banc des prévenus. Ce mardi, la justice italienne a en effet décidé de casser l’acquittement que la justice avait accordé en octobre 2011 à l’étudiante américaine et à son ex petit-ami Raffaele Sollecito.

Le nouveau procès, dont la date est encore inconnue, aura lieu à Florence (Toscane, centre). "Cela a été douloureux d'apprendre que la Cour suprême italienne a décidé de renvoyer mon procès pour révision, alors que la théorie de l'accusation sur mon implication dans le meurtre de Meredith s'est révélée à plusieurs reprises entièrement infondée et injuste", a déclaré Amanda Knox dans un communiqué transmis par son porte-parole à Seattle, dans l'État de Washington, où elle habite.

Meredith Kercher, à Pérouse, en 2007

Personnalité énigmatique

Amanda Knox a toujours clamé son innocence. "Je paye pour un crime que je n’ai pas commis", avait-elle déclaré lors de sa première condamnation, en décembre 2009. Mais surtout Amanda Knox a toujours réfuté le portrait "démoniaque" que la presse italienne et britannique avait fait d’elle. Car, en l’absence de preuves irréfutables, c’est bien la personnalité énigmatique de la jolie étudiante américaine qui a été au cœur de ses deux procès.

Pour sa famille et la presse américaine, la jolie jeune fille aux yeux bleus et au visage angélique ne peut avoir commis l’irréparable. Pour ses détracteurs, qui la surnomment "Foxy Knoxy" ("Knox, la rusée"), Amanda cache terriblement bien son jeu. "Elle semble angélique et pleine de compassion mais en réalité, elle est démoniaque et aspire à des comportements extrêmes", avait déclaré Me Carlo Pacelli, un des avocats de la partie civile.

Il faut bien une dose de folie et de sauvagerie hors norme pour avoir commis le meurtre de Meredith Kercher. Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2007, l’étudiante de 21 ans, avait été retrouvée à demi-nue dans l'appartement qu'elle partageait avec Amanda Knox. Son corps est transpercé de 43 coups de couteau, sa gorge tranchée. L'autopsie a démontré qu'elle avait également été violée.

Trop libertine pour le parquet

Pour l’accusation, le coupable ne fait aucun doute. À l’époque des faits, Amanda Knox a 21 ans. Elle est jolie, aguicheuse et libertine. Trop pour le parquet. "Ses confidences : ‘Je me suis fait un mec dans le train’, plus le sex toy qui ne quitte pas son sac et le récit de ses multiples conquêtes ont alimenté tous les fantasmes", écrit le journaliste Dominique Dunglas, dans un article du "Point". Cette liberté sexuelle devient même un mobile. Pour les procureurs, Meredith a été tuée parce qu'elle refusait de participer à un jeu sexuel avec Amanda, son petit-ami Raffaele Sollecito et un immigré ivoirien Rudy Guédé, jugé séparément.

"Comment aurais-je été capable d'une telle violence ? Comment pourrais-je avoir fait du mal à une de mes amies?", avait lancé Amanda au début de son procès en appel en novembre 2010. "Je ne suis pas celle que l’on décrit. La perversion, la violence et le mépris de la vie d’autrui ne m’appartiennent pas. Je n’ai pas volé, pas violé, pas tué."

Lors de ce nouveau procès, Amanda Knox sera probablement jugée par contumace. En cas de nouvelle condamnation, l'Italie pourrait demander son extradition, mais en général les États-Unis ne livrent pas leurs citoyens poursuivis à l'étranger.

Avec dépêches

Première publication : 26/03/2013

  • ITALIE

    Libre, Amanda Knox s'envole pour les États-Unis

    En savoir plus

  • ITALIE

    Amanda Knox acquittée en appel du meurtre de Meredith Kercher

    En savoir plus

  • ITALIE

    Amanda Knox condamnée à 26 ans de prison pour le meurtre d'une étudiante britannique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)