Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

#ActuElles

Le vin a-t-il un sexe ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : la francophonie à la traîne !

En savoir plus

FOCUS

Kobané : la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

MOOC, selfie ou enverdeur : le vocabulaire nouveau est arrivé

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Un tournant dans la crise ukrainienne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Virus Ebola et budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

SUR LE NET

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • Kobané : la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

Afrique

Les législatives se dérouleront au mois d'octobre, selon Mohamed Morsi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2013

Le président égyptien Mohamed Morsi a indiqué que les élections législatives égyptiennes, initialement prévues pour avril, devraient se dérouler au mois d'octobre à la suite de l'adoption d'une nouvelle loi électorale, mardi.

S'exprimant en marge du sommet de la Ligue arabe, à Doha, au Qatar, le président égyptien Mohamed Morsi a indiqué qu'il s'attendait "à ce que les élections législatives se déroulent en octobre et que le Parlement siège d'ici à la fin de l'année", rapporte l'agence officielle égyptienne Mena.

Intialement prévu pour avril, le scrutin a été annulé par un tribunal administratif qui estimait que Mohamed Morsi avait ratifié la première loi électorale sans la faire valider par le Cour suprême constitutionnelle, comme l'exige la Constitution. Mardi 26 mars, une nouvelle loi électorale a été approuvée par la chambre haute du Parlement. Ce texte doit encore être examiné par la plus haute instance juridique du pays avant ratification.

Le président Morsi a, à plusieurs reprises, fait valoir que des élections marqueraient un début de retour à la stabilité, écartant des critiques sur le fait que les troubles et les profondes divisions qui agitent le pays rendaient le moment inopportun pour un scrutin.

La principale coalition de l'opposition, le Front de salut national, a déjà annoncé son intention de boycotter le vote d'avril, exprimant des doutes quant à sa transparence, et a réclamé une nouvelle loi électorale.
 

Avec dépêches

Première publication : 27/03/2013

  • ÉGYPTE

    Les Égyptiens révoltés par la brutalité et le laxisme de leur police

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L’opposition égyptienne boycottera les législatives

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'opposition égyptienne appelle au départ du président Morsi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)