Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

FRANCE

Six interpellations dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Sollacaro

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/03/2013

La police a procédé à l'interpellation de six personnes à Ajaccio et à Marseille dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat en octobre dernier d'Antoine Sollacaro, un avocat corse âgé de 63 ans.

Six personnes ont été interpellées mercredi à Ajaccio et à Marseille dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat, en octobre 2012, de l'avocat Antoine Sollacaro, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Quatre personnes ont été interpellées à Ajaccio et placées en garde à vue au commissariat de la ville, et deux autres à Marseille, par des policiers de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ).

L'un des deux interpellés à Marseille serait un fonctionnaire de police, a-t-on indiqué de même source.

Des perquisitions étaient en cours en fin de matinée à Ajaccio et dans les environs notamment chez un garagiste.

La DRPJ est appuyée par des policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI).

Me Sollacaro, 63 ans, ancien bâtonnier d'Ajaccio, avait été tué par balles par un tueur à moto, le 16 octobre 2012, alors qu'il se trouvait en plein jour au volant de sa voiture dans une station-service de la route des Sanguinaires, près du centre de la cité impériale.

L'affaire a été confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs), chargée des dossiers de crime organisé.

L'assassinat de l'avocat, l'un des plus brillants pénalistes insulaires, qui avait notamment défendu Yvan Colonna, condamné à la prison à perpétuité pour l'assassinat en 1998 du préfet de Corse Claude Erignac, avait provoqué la stupeur dans l'île comme sur le continent.

Ce crime avait été suivi le 14 novembre de l'assassinat, encore à Ajaccio, du président de la Chambre de commerce et d'industrie de Corse-du-Sud, Jacques Nacer, 49 ans, tué par balles dans son magasin de confection par un commando de tueurs également à moto.

Selon les enquêteurs, qui s'appuient sur des témoignages et des enregistrements vidéo, la même machine, une BMW 1200, aurait pu être utilisée pour les deux assassinats.

Les interpellations de mercredi semblent être les premières depuis l'assassinat de Me Sollacaro.

Peu après l'assassinat de Jacques Nacer, le gouvernement avait annoncé la mise en place de nouvelles mesures spécifiques à la Corse pour tenter d'y enrayer la spirale criminelle qui a fait 19 morts l'an dernier dans l'île.

Six homicides ont déjà été perpétrés depuis le 1er janvier.
 

AFP

Première publication : 27/03/2013

  • FRANCE

    Le fils de Me Sollacaro tient la police pour responsable de la mort de son père

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)