Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Six interpellations dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Sollacaro

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/03/2013

La police a procédé à l'interpellation de six personnes à Ajaccio et à Marseille dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat en octobre dernier d'Antoine Sollacaro, un avocat corse âgé de 63 ans.

Six personnes ont été interpellées mercredi à Ajaccio et à Marseille dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat, en octobre 2012, de l'avocat Antoine Sollacaro, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Quatre personnes ont été interpellées à Ajaccio et placées en garde à vue au commissariat de la ville, et deux autres à Marseille, par des policiers de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ).

L'un des deux interpellés à Marseille serait un fonctionnaire de police, a-t-on indiqué de même source.

Des perquisitions étaient en cours en fin de matinée à Ajaccio et dans les environs notamment chez un garagiste.

La DRPJ est appuyée par des policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) et de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI).

Me Sollacaro, 63 ans, ancien bâtonnier d'Ajaccio, avait été tué par balles par un tueur à moto, le 16 octobre 2012, alors qu'il se trouvait en plein jour au volant de sa voiture dans une station-service de la route des Sanguinaires, près du centre de la cité impériale.

L'affaire a été confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs), chargée des dossiers de crime organisé.

L'assassinat de l'avocat, l'un des plus brillants pénalistes insulaires, qui avait notamment défendu Yvan Colonna, condamné à la prison à perpétuité pour l'assassinat en 1998 du préfet de Corse Claude Erignac, avait provoqué la stupeur dans l'île comme sur le continent.

Ce crime avait été suivi le 14 novembre de l'assassinat, encore à Ajaccio, du président de la Chambre de commerce et d'industrie de Corse-du-Sud, Jacques Nacer, 49 ans, tué par balles dans son magasin de confection par un commando de tueurs également à moto.

Selon les enquêteurs, qui s'appuient sur des témoignages et des enregistrements vidéo, la même machine, une BMW 1200, aurait pu être utilisée pour les deux assassinats.

Les interpellations de mercredi semblent être les premières depuis l'assassinat de Me Sollacaro.

Peu après l'assassinat de Jacques Nacer, le gouvernement avait annoncé la mise en place de nouvelles mesures spécifiques à la Corse pour tenter d'y enrayer la spirale criminelle qui a fait 19 morts l'an dernier dans l'île.

Six homicides ont déjà été perpétrés depuis le 1er janvier.
 

AFP

Première publication : 27/03/2013

  • FRANCE

    Le fils de Me Sollacaro tient la police pour responsable de la mort de son père

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)