Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

EUROPE

Ouverture d'une enquête sur la mort du dissident russe Boris Berezovski

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/03/2013

Londres ordonne l'ouverture d'une enquête judiciaire sur le décès du milliardaire russe Boris Berezovski, retrouvé mort samedi dernier à Windsor. Selon l'autopsie, l'opposant à Poutine, serait mort par pendaison.

Le Royaume-Uni va ouvrir une enquête judiciaire jeudi à Windsor sur le décès toujours
inexpliqué du magnat russe Boris Berezovski, retrouvé mort la semaine dernière dans sa résidence d'Ascot, près de Londres.

La police a indiqué lundi que l'autopsie du corps du milliardaire laissait penser qu'il pourrait être décédé par pendaison, ajoutant qu'il n'y avait aucun signe de violence.

Exilé en Grande-Bretagne depuis 2000, Boris Berezovski qui fut l'une des hommes d'affaires les plus influents au Kremlin avant de se brouiller avec Vladimir Poutine, a été retrouvé sans vie dans la salle de bains fermée à clé de sa demeure, samedi
dernier.

REUTERS

Première publication : 28/03/2013

  • ROYAUME-UNI

    Le dissident russe Boris Berezovski serait mort par pendaison

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Le magnat russe Boris Berezovski retrouvé mort à son domicile près de Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)