Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Sports

Paris truqués : Nikola Karabatic blanchi par la Fédération

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/03/2013

La suspension de six matchs prononcée contre Nikola Karabatic et ses anciens co-équipiers Issam Dej et Dragan Gajic dans l'affaire des paris truqués a été annulée par le jury d'appel de la Fédération française de handball.

Dans le doute, trois handballeurs ont été blanchis. Le jury d'appel de la Fédération française de handball (FFHB) a annulé la suspension de six matchs prononcée en première instance contre Nikola Karabatic, Dragan Gajic et Issam Tej dans l'affaire des soupçons de paris truqués.

Le jury d'appel "a considéré souverainement qu'un doute subsistait quant à la matérialité des fautes reprochées aux intéressés", qui ont tous les trois nié avoir parié sur le match du 12 mai 2012 Cesson-Sévigné-Montpellier, au cœur de l'affaire. "Ainsi, le jury a décidé de relaxer les trois joueurs", précise la FFHB dans un communiqué.

Le jury de la Fédération a, en revanche, sanctionné les quatre autres joueurs qui ont reconnu avoir parié, Mladen Bojinovic, Samuel Honrubia, Luka Karabatic et Primoz Prost, tout en assortissant du sursis deux des six matchs de suspension prononcés en première instance début février. "Le jury d'appel a retenu la notion de première faute prévue par le règlement et décidé que la sanction adaptée consistait à assortir du sursis 2 des 6 dates de suspension", précise la FFHB. Les appels des joueurs étant suspensifs, aucun d'entre eux n'avait purgé de match de suspension jusqu'ici.

Les sept joueurs en question, qui portaient tous les couleurs de Montpellier au moment des faits, ont été mis en examen pour escroquerie aux dépens de la Française des Jeux. Ils sont soupçonnés d'avoir parié quelque 88 000 euros sur le score à la mi-temps du match Cesson-Montpellier, perdu (31-28) par les Héraultais, déjà assurés du titre.

Un expert a été nommé pour analyser le comportement des joueurs de Montpellier pendant cette rencontre.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 29/03/2013

  • HANDBALL

    Paris truqués : six matchs de suspension pour les joueurs impliqués

    En savoir plus

  • HANDBALL

    Affaire des paris : Nikola Karabatic maintient sa version

    En savoir plus

  • HANDBALL

    Affaire des paris truqués : Nikola Karabatic trahi par son portable

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)