Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler!

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

  • Démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Les Algériens de France : un vote courtisé

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

Economie

Aqmi s'en prend à la France sur son nouveau compte Twitter

© Capture d'écran - Twitter

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 29/03/2013

Aqmi a inauguré son nouveau compte Twitter en postant un "message à l'attention des Français en général et des familles des otages en particulier". Le mouvement djihadiste vient grossir les rangs des comptes Twitter se revendiquant d'Al-Qaïda.

Aqmi signe son retour sur Twitter et l’un de ses premiers messages s’adresse à la France et “aux familles d’otages en particulier”. Quatre autres tweets, postés quelques heures plus tôt, se contentaient de célébrer cette arrivée sur le réseau de microblogging. C'est par l'intermédiaire de la Fondation Al-Andalous que la branche nord-africaine d'Al-Qaïda a décidé de prêcher, depuis le 28 mars, sa parole officielle sur Twitter.

Reconnu comme légitime par Al-Fajr, l'organe officiel des médias en ligne d’Al-Qaïda, le tout nouveau compte d’Andalous_Media dénonce “les croisés français et leur agression contre le Mali islamique”. Il prévient en outre, dans le premier communiqué auquel fait référence ce compte Twitter, qu’Aqmi ne “pourra garantir la vie [des otages, NDLR] indéfiniment, du fait de l'agression de votre gouvernement [la France] et des attaques de votre armée contre les bases des moudjahidines”.

Ces tous premiers tweets - deux en anglais, trois en arabe - ont suffi à pousser près de 2 000 internautes à s'abonner à ce fil Twitter en moins de 24 heures. La fondation Al-Andalous se contente, pour sa part, de suivre sept autres comptes, dont celui des Shebab somaliens (@HSMPress1).

Des Taliban aux Shebab somaliens

Mais comme le souligne SITE, une fondation américaine de veille des milieux radicaux, ce n’est pas la première fois qu’Aqmi s’essaie à Twitter. La fondation Al-Andalous avait ainsi commencé à poster des messages sur le réseau social le 16 mars dernier. Elle s’en était alors déjà prise à la France et à son intervention au Mali, avant de supprimer ses messages. Depuis, le compte avait été laissé à l’abandon.

Ce nouveau départ semble indiquer que l’organisation terroriste maghrébine liée à Al-Qaïda prend sa présence sur Twitter au sérieux. Aqmi rejoint ainsi un nombre de plus en plus important de groupe djihadistes et fondamentalistes qui ont décidé d’utiliser le pouvoir des 140 caractères pour faire de la propagande. La chaîne britannique BBC avait décompté, en juin 2012, au moins 35 internautes qui se revendiquaient comme proche d’Al-Qaïda sur Twitter. Un chiffre qui, d'après ce média, progressait rapidement.

De leur côté, les Taliban afghans disposent même, depuis 2011, d’un compte sur lequel ils ne postent que des messages en anglais. Les Shebab somaliens ont, quant à eux, dû subir les foudres de Twitter qui a suspendu, en janvier dernier, leur premier compte - très populaire : plus de 20 000 abonnés - sur lequel ils avaient proféré des menaces de mort. Mais deux semaines plus tard, ils étaient de retour, créant le nouveau compte HSMPress1 suivi par 2 000 internautes.

Première publication : 29/03/2013

  • TERRORISME

    Aqmi a désigné le successeur d’Abou Zeïd

    En savoir plus

  • MALI

    Exclusif : sous le feu des djihadistes du Nord-Mali avec les légionnaires

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)