Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 17/04/2013

Une entreprise anti-spam visée par une cyberattaque géante

Aujourd’hui sur le net, la cyberguerre que se livrent deux entreprises a des répercussions sur l’ensemble du réseau mondial. La Toile se mobilise pour une adolescente des Maldives condamnée à 100 coups de fouet. Et les pirates informatiques d’Anonymous prennent la défense de la minorité musulmane en Birmanie.

Une entreprise anti-spam visée par une cyberattaque géante

C’est, d’après les experts, l’une des plus grandes cyberattaques de l’histoire qui a été menée ces derniers jours contre l’entreprise Spamhaus. Cette société spécialisée dans la lutte contre les spams a été ciblée après avoir placé, la semaine dernière, l’hébergeur Cyberbunker sur sa liste noire. Les serveurs de cette compagnie néerlandaise, qui se trouvent dans un ancien bunker de l’OTAN, sont en effet soupçonnés d’être un paradis pour les cybercriminels du monde entier.

En représailles, des pirates informatiques s’en seraient donc pris à Spamhaus en lançant contre ses réseaux une attaque par déni de service. Une technique qui consiste à saturer de requêtes les serveurs du site ciblé en utilisant des ordinateurs infectés par des virus. Et d’après la société Cloudflare qui a tenté de la neutraliser, la récente offensive a été d’une ampleur sans précédent, à tel point qu’elle aurait ralenti le trafic Internet à l’échelle mondiale.

Dans une interview à la BBC, le directeur de Spamhaus estime même qu’une attaque de cette envergure serait assez puissante pour neutraliser les infrastructures web d’un Etat. De quoi inquiéter les gouvernements qui sont de plus en plus sensibles aux questions de sécurité informatique.

Un enjeu économique, mais aussi militaire… La perspective d’une cyberguerre ouverte entre Etats est d’ailleurs très sérieusement envisagée par l’OTAN. L’alliance nord-atlantique vient en effet de publier un guide qui se penche sur les aspects juridiques d’un éventuel conflit cybernétique, et notamment sur la manière d’appliquer les conventions internationales au champ de bataille virtuel.

 

La Toile se mobilise pour une adolescente aux Maldives

Un tribunal des Maldives a récemment condamné, en vertu de la charia, Hawwa Endherima, une adolescente de 15 ans, à 100 coups de fouet et à huit mois d’assignation à résidence après que la jeune femme a reconnu avoir eu des relations sexuelles hors mariage. Une décision vivement critiquée par les internautes du monde entier qui se mobilisent désormais pour obtenir la clémence de la justice locale.

Ainsi sur Twitter, c’est via les mots clés #Operation Endherima que des centaines d’utilisateurs du réseau social mènent campagne en faveur de l’adolescente. Des internautes qui dénoncent la sévérité de cette décision de justice et qui rappellent que la jeune femme, victime de viol dans une autre affaire, ne mérite absolument pas un tel traitement.

Parallèlement à cette mobilisation sur les réseaux sociaux, une pétition en ligne a également été créée sur le site Avaaz.org pour soutenir la cause de l’adolescente condamnée. Un texte qui promet de mener une campagne massive de dénigrement et de boycott de l’activité touristique des Maldives tant que les autorités judiciaires du pays ne seront pas revenues sur leur décision et qui rencontre un succès incroyable puisque plus d’1 million 300 000 d’internautes l’ont signé en un peu plus d’une semaine.

Une menace à laquelle le gouvernement n’a pas tardé à réagir. Dans un entretien donné au journal en ligne « Sun Online », le ministre du tourisme a ainsi exprimé sa crainte de voir une telle campagne négative avoir des effets néfastes sur l’ensemble de l’économie et explique travailler actuellement sur un projet dont l’objectif sera d’assurer une promotion positive des Maldives à l’international et donc de minimiser l’impact des critiques dont le pays fait l’objet en ce moment.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« Opération Rohingya » est le nom d’une campagne lancée par les pirates informatiques d’Anonymous. Objectif : interpeller les médias et sensibiliser les internautes du monde entier à la situation des Rohingyas. Cette minorité musulmane de Birmanie cohabite très difficilement avec la majorité bouddhiste du pays, et a été victime ces derniers mois d’exactions et de massacres qui auraient causé des centaines de morts. Sur les réseaux sociaux, les internautes sont ainsi invités à dénoncer le sort réservé à cette communauté qui est considérée par l’ONU comme l’une des plus persécutées dans le monde.

 

Une récompense pour inventer le préservatif du futur

100 000 dollars… c’est la somme promise par Bill Gates et sa femme Melinda, à travers leur fondation, à la personne qui inventera la nouvelle génération de préservatifs. En effet, comme le rappelle les instigateurs du projet, si le préservatif est aujourd’hui largement utilisé dans le monde comme moyen de contraception et pour éviter de contracter des maladies sexuellement transmissibles, il n’a connu que très peu d’évolutions ces 50 dernières années. Un constat qui a donc poussé la fondation Gates à tenter d’innover en la matière en faisant appel à l’imagination et aux connaissances des internautes pour créer le préservatif du 21ème siècle…

 

Vidéo du jour

Revisiter les paroles de Carmina Burana, la très célèbre cantate composée par Carl Off, pour raconter de manière humoristique le difficile quotidien des parents d’enfants en bas âge qui leur en font voir de toutes les couleurs. C’est la brillante idée qu’ont eu les membres de la chorale symphonique de Sydney en Australie et qu’ils proposent de découvrir dans cette vidéo très amusante qui circule actuellement en ligne.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/12/2014 Internet

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

Au sommaire de cette édition : les enfants de Gaza illustrent en dessins leurs aspirations pour le futur ; le sort d’un petit garçon chinois séropositif émeut la Toile locale ;...

En savoir plus

23/12/2014 Internet

Le maire de New York sous le feu des critiques

Au sommaire de cette édition : le maire de New York est vivement critiqué après le meurtre de deux policier ; Les hommes sont invités à serrer les jambes dans le métro de la...

En savoir plus

22/12/2014 Internet

Sony et Kim Jong-Un critiqués sur la Toile

Au sommaire de cette édition : Sony et le leader nord coréen Kim Jong-Un font les frais des critiques des internautes ; le « Glo Up » challenge est la tendance du moment sur la...

En savoir plus

19/12/2014 Internet

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un...

En savoir plus

20/12/2014 Internet

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

Xeno est un petit monstre de compagnie qui réagit aux caresses des enfants grâce à ses dizaines de capteurs. Il fait partie de la catégorie des jouets connectés, ces nouveaux...

En savoir plus