Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Sports

Andy Murray arrache son 9e Masters 1000 face à David Ferrer

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/04/2013

Andy Murray s'est offert son deuxième titre au Masters 1000 de Miami, dimanche, en battant en trois sets (2-6, 6-4, 7-6) l'Espagnol David Ferrer, au terme de 2 heures 45 minutes de jeu. L'Écossais se hisse ainsi au rang de numéro 2 mondial.

Le Britannique Andy Murray s'est imposé dimanche en finale du Masters 1000 de Miami après trois sets accrochés face à l'Espagnol David Ferrer, une victoire qui lui permettra de devenir numéro deux mondial dès lundi.

L'Ecossais a levé les bras au ciel à l'issue d'une rencontre remportée au tie break du troisième set, 2-6 6-4 7-6, après avoir sauvé une balle de match et au bout de deux heures et 45 minutes de jeu.

Lundi, lors de la publication du nouveau classement ATP, Murray dépassera Roger Federer pour devenir le nouveau dauphin de Novak Djokovic et occuper un rang qu'il n'avait plus tutoyé dépuis 2009, à l'époque le Suisse dominait la hiérarchie du tennis mondial.

"C'était un match très accroché qui aurait pu basculer de n'importe quel côté. A la fin, nous étions tous les deux cuits physiquement", a expliqué Murray juste avant de recevoir son trophée, son neuvième dans un Masters 1000.

"C'est toujours dur contre David Ferrer. Sur le court, il joue très bien, il se bat comme un lion. Je suis certain que nous aurons d'autres matches accrochés comme celui-ci dans le futur", a ajouté le Britannique, déjà titré à Miami en 2009.

Avant de savourer son succès, Murray est passé par tous les états dimanche.

Surclassé dans la première manche, breaké à trois reprises et coupable de 19 fautes directes, l'Ecossais a vite cédé 6-2.

Dans la deuxième manche, il a pris le service de son adversaire à deux reprises, à 2-1 puis à 4-4, pour finalement sceller le set 6-4.

Dans le troisième set, le futur numéro deux mondial a servi pour le match à 5-4 avant de laisser filer deux jeux pour être mené 6-5. Et sur une balle de match pour Ferrer, la rencontre a basculé.

Sur un coup qu'il pensait trop long de son adversaire, l'Espagnol s'est arrêté de jouer et a demandé un challenge au lieu de tenter de faire le point.

La suite était tout écrite: la balle fut jugée bonne, Murray a égalisé à 6-6 et a terrassé Ferrer dans le tie-break 7-1.

"C'est la beauté du système des challenges", a résumé Murray à l'issue du match, avec une pointe de pragmatisme britannique.

REUTERS

Première publication : 31/03/2013

  • TENNIS

    Rafael Nadal de retour sur les courts

    En savoir plus

  • TENNIS

    Coupe Davis : les Français se qualifient pour les quarts

    En savoir plus

  • TENNIS

    Coupe Davis : les Français bien partis face à Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)