Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

Sports

Le Suisse Fabian Cancellara remporte son second Tour des Flandres

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/04/2013

Déjà vainqueur du Tour des Flandres en 2010, le Suisse Fabian Cancellara s'est offert dimanche une nouvelle victoire sur la grande classique cycliste. "Spartacus" s'est imposé avec une minute d'avance sur le Slovaque Peter Sagan.

Le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack) a remporté dimanche pour la deuxième fois le Tour des Flandres, la grande classique cycliste courue dimanche sur 256 kilomètres entre Bruges et Audenarde.

Déjà vainqueur en 2010, Cancellara s'est imposé en solitaire, avec près d'une minute et demie d'avance sur le Slovaque Peter Sagan et le Belge Jurgen Roelandts.

La quatrième place est revenue au Norvégien Alexander Kristoff, en tête d'un premier peloton, devant le Français Matthieu Ladagnous.

Cancellara et Sagan, les deux favoris de cette 97e édition, se sont livré un duel féroce dans les deux dernières ascensions de la course, le Vieux Quaremont puis le Paterberg.

Le Slovaque a tenu la roue du Suisse dans le Quaremont mais a lâché prise sur les pourcentages raides du Paterberg (jusqu'à 20 % de pente), à 13 kilomètres de l'arrivée.

Lancé dans un contre-la-montre, Cancellara a rejoint l'arrivée sans faiblir pour enlever, à l'âge de 32 ans, une grande classique pour la cinquième fois de sa carrière.

L'année passée, "Spartacus" avait chuté lors du second ravitaillement et avait dû abandonner le Tour des Flandres (quadruple fracture de la clavicule).

La course, disputée par temps froid, a été privée dès son entame du vainqueur sortant, le Belge Tom Boonen, victime d'une chute au 19e kilomètre.

Trois fois vainqueur du "Ronde" et codétenteur du record des victoires, l'Anversois a été soigné à l'hôpital de Roulers (contusions coude et hanche gauche, genou droit) où les radios pratiquées n'ont décelé aucune fracture.

Un groupe d'échappés, parti de loin à plus de 120 kilomètres de l'arrivée (Kwiatkowski, Tjallingii) ou plus près du final (Selvaggi, puis Offredo, Hinault, Roelandts et Turgot), s'est présenté avec une trentaine de secondes d'avance au pied de la troisième et dernière ascension du Vieux Quaremont où Cancellara a tenté son coup de force.

Le futur vainqueur, accompagné par Sagan, a rejoint peu après le Belge Jurgen Roelandts, à 16 kilomètres de l'arrivée, avant l'ascension décisive du Paterberg.

Cancellara a signé le 83e succès de sa carrière, son deuxième de la saison dans une course du calendrier mondial (WorldTour) après le GP E3 la semaine passée.

AFP

Première publication : 31/03/2013

  • POLITIQUE - DOPAGE

    Lutte antidopage : "La mascarade dure depuis 45 ans"

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Le cyclisme africain grand gagnant de Milan-San Remo

    En savoir plus

  • CHAMPIONNATS DU MONDE DE CYCLISME SUR PISTE

    La France décroche l'or à la course à l'américaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)