Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Amériques

Massacre d'Aurora : pour le procureur, "la justice, c'est la mort"

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/04/2013

À cinq mois de l'ouverture du procès de James Holmes, accusé d'avoir tué 12 personnes en juillet 2012 dans un cinéma d'Aurora, le parquet du Colorado a annoncé lundi qu'il allait requérir la peine capitale contre le jeune homme de 25 ans.

Le parquet de l'Etat américain du Colorado (ouest) a annoncé lundi son intention de requérir la peine de mort contre James Holmes, accusé d'avoir tué 12 personnes dans un cinéma d'Aurora en juillet.

Le procureur George Brauchler s'était engagé à consulter les familles des victimes avant de décider s'il demanderait la peine capitale lors du procès du jeune homme de 25 ans, prévu pour le mois d'août.

Il a déclaré lundi lors d'une audience préliminaire que son bureau avait entendu au total 800 personnes --survivants de la fusillade, blessés et familles des victimes-- et qu'il avait personnellement parlé à 60 d'entre elles.

"En vertu de toutes les informations dont je dispose, il est dans mon intention de requérir que dans cette affaire, pour James Holmes, la justice, ce soit la mort", a-t-il poursuivi devant le tribunal de Centennial.

Il y a actuellement trois prisonniers dans le couloir de la mort dans le Colorado, mais aucune exécution n'a eu lieu dans cet Etat depuis 1979.

Mercredi, les avocats de James Holmes avaient affirmé que leur client était prêt à plaider coupable, pour peu que l'accusation renonce à réclamer la peine de mort au profit d'une condamnation à la prison à perpétuité sans possibilité de libération anticipée.

Dans le système judiciaire américain, plaider coupable permet d'éviter un procès, en passant un accord avec le bureau du procureur.

Mais jeudi, l'accusation avait rejeté la proposition des avocats de James Holmes, qui avait fait irruption le 20 juillet dans un multiplexe d'Aurora et ouvert le feu sur le public d'une séance de minuit du dernier "Batman", faisant 12 morts et 70 blessés.

James Holmes est poursuivi pour 166 chefs d'accusation, parmi lesquels 12 meurtres avec préméditation et des dizaines de tentatives de meurtre avec préméditation pour tous les blessés. Il est également poursuivi pour détention d'explosifs et d'engins inflammables.

Le massacre d'Aurora avait ravivé le débat sur la réglementation du port d'armes aux Etats-Unis, actuellement en débat au Congrès après une autre fusillade survenue le 14 décembre dans une école élémentaire de Newtown (Connecticut, nord-est), où 20 enfants et six adultes avaient trouvé la mort.

AFP

Première publication : 01/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Plus de 140 charges retenues contre le tueur présumé d'Aurora

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie d'Aurora : coup de folie passager ou acte prémédité ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le tueur présumé de la fusillade d'Aurora était suivi par un psychiatre

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)