Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Amériques

Massacre d'Aurora : pour le procureur, "la justice, c'est la mort"

James Holmes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/04/2013

À cinq mois de l'ouverture du procès de James Holmes, accusé d'avoir tué 12 personnes en juillet 2012 dans un cinéma d'Aurora, le parquet du Colorado a annoncé lundi qu'il allait requérir la peine capitale contre le jeune homme de 25 ans.

Le parquet de l'Etat américain du Colorado (ouest) a annoncé lundi son intention de requérir la peine de mort contre James Holmes, accusé d'avoir tué 12 personnes dans un cinéma d'Aurora en juillet.

Le procureur George Brauchler s'était engagé à consulter les familles des victimes avant de décider s'il demanderait la peine capitale lors du procès du jeune homme de 25 ans, prévu pour le mois d'août.

Il a déclaré lundi lors d'une audience préliminaire que son bureau avait entendu au total 800 personnes --survivants de la fusillade, blessés et familles des victimes-- et qu'il avait personnellement parlé à 60 d'entre elles.

"En vertu de toutes les informations dont je dispose, il est dans mon intention de requérir que dans cette affaire, pour James Holmes, la justice, ce soit la mort", a-t-il poursuivi devant le tribunal de Centennial.

Il y a actuellement trois prisonniers dans le couloir de la mort dans le Colorado, mais aucune exécution n'a eu lieu dans cet Etat depuis 1979.

Mercredi, les avocats de James Holmes avaient affirmé que leur client était prêt à plaider coupable, pour peu que l'accusation renonce à réclamer la peine de mort au profit d'une condamnation à la prison à perpétuité sans possibilité de libération anticipée.

Dans le système judiciaire américain, plaider coupable permet d'éviter un procès, en passant un accord avec le bureau du procureur.

Mais jeudi, l'accusation avait rejeté la proposition des avocats de James Holmes, qui avait fait irruption le 20 juillet dans un multiplexe d'Aurora et ouvert le feu sur le public d'une séance de minuit du dernier "Batman", faisant 12 morts et 70 blessés.

James Holmes est poursuivi pour 166 chefs d'accusation, parmi lesquels 12 meurtres avec préméditation et des dizaines de tentatives de meurtre avec préméditation pour tous les blessés. Il est également poursuivi pour détention d'explosifs et d'engins inflammables.

Le massacre d'Aurora avait ravivé le débat sur la réglementation du port d'armes aux Etats-Unis, actuellement en débat au Congrès après une autre fusillade survenue le 14 décembre dans une école élémentaire de Newtown (Connecticut, nord-est), où 20 enfants et six adultes avaient trouvé la mort.

AFP

Première publication : 01/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Plus de 140 charges retenues contre le tueur présumé d'Aurora

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie d'Aurora : coup de folie passager ou acte prémédité ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le tueur présumé de la fusillade d'Aurora était suivi par un psychiatre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)