Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

EUROPE

Le ministre chypriote des Finances démissionne

© Photo AFP

Vidéo par Alexia KEFALAS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2013

Le ministre des Finances, Michalis Sarris, a annoncé sa démission après avoir conclu avec les créanciers internationaux les négociations sur le plan d'aide qui impose de lourdes taxes sur les dépôts bancaires chypriotes.

Le ministre chypriote des Finances, Michalis Sarris, a annoncé mardi 2 avril sa démission, juste après avoir conclu les négociations sur le plan d'aide de 10 milliards d'euros des créanciers internationaux de Chypre, qui impose une lourde contribution des dépôts bancaires au sauvetage du pays.

Michalis Sarris : "La meilleure chose à faire était de remettre ma démission au président"

Michalis Sarris a indiqué à des journalistes avoir décidé de quitter son poste car l'enquête lancée pour déterminer les causes de la crise bancaire doit se pencher sur la période pendant laquelle il dirigeait Laïki, la deuxième banque du pays, mise en faillite dans le cadre du plan de sauvetage économique de l'île. Il avait été nommé à la tête de la Laïki début 2012, avant de démissionner en août 2012, sur demande du gouverneur de la Banque centrale. 

Sa démission a été acceptée par le président Nicos Anastasiades. Celui-ci a remercié Michalis Sarris pour sa participation au gouvernement, mis en place il y a à peine plus d'un mois, soulignant que "la décision de M. Sarris de donner sa démission [...] pour faciliter le travail de la commission d'enquête constitue un phénomène culturel nouveau dans la vie politique chypriote".

Il a aussitôt été remplacé par Harris Georgiades, qui occupait jusqu'ici le poste de ministre du Travail et de vice-ministre des Finances. Harris Georgiades sera investi mercredi 3 avril.

Soupçons sur des proches du président chypriote

Le président Anastasiades a appelé les trois juges formant la commission d'enquête qui doit se prononcer sur les causes de la crise bancaire. Il leur a demandé de se pencher "en priorité" sur sa propre personne et sur sa famille. Les juges disposent de trois mois pour rendre leurs conclusions. 

Les médias chypriotes bruissent ces derniers jours de rumeurs sur des transferts financiers effectués par des proches de Nicos Anastasiades, de son prédécesseur communiste Demetris Christofias, et d'autres personnalités politiques. 

Outre des accusations de transferts douteux, la commission doit aussi enquêter sur une liste de personnalités politiques et leurs proches qui auraient bénéficié d'effacements de dettes ces cinq dernières années auprès de banques chypriotes.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/04/2013

  • ZONE EURO

    À Chypre, les banques rouvrent dans le calme

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Craignant un "bank run", Chypre cherche à contrôler les flux de capitaux

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Chypre : les petits épargnants épargnés... mais pas sauvés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)