Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

FRANCE

Jean-Noël Guérini fait un malaise lors de sa garde à vue

© Photo AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/04/2013

Jean-Noël Guérini a été hospitalisé suite à un malaise cardiaque lors de sa garde à vue, mardi en fin d’après-midi. Il était entendu avec son frère Alexandre pour des soupçons de trucage "mafieux" de marchés publics locaux.

Jean-Noël Guérini a été victime d'un malaise cardiaque alors qu'il était entendu par les gendarmes, mardi 2 avril, à Marseille, dans le cadre d'un des volets d'un vaste dossier portant sur des marchés publics présumés frauduleux. Le président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône a été transporté en fin d’après-midi au service de cardiologie de l'hôpital de la Timone, à Marseille. Il était conscient, explique une source judiciaire à l’AFP, sans donner de précision sur le degré de gravité de son malaise.

Son avocat, Me Dominique Mattei, est sorti de la caserne Beauvau sans faire de commentaires, se bornant à indiquer que la garde à vue de son client n'était "pas achevée". Celle-ci pourrait se poursuivre ou pas mercredi 3 avril après avis médical et décision du juge qui instruit le dossier. La garde à vue de son fère Alexandre Guérini se poursuit quant à elle normalement.

Pas d'immunité parlementaire

Jean-Noël Guérini et son frère Alexandre avaient été placés en garde à vue dans la matinée dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie de Marseille, dans le cadre d'un dossier connexe à l'instruction sur des malversations présumées concernant les marchés publics de la région marseillaise.

Le juge d'instruction Charles Duchaine avait obtenu, début décembre, la levée de l'immunité parlementaire de Jean-Noël Guérini, soulignant dans son argumentaire le "caractère mafieux" d'une affaire dont les ramifications mènent vers des figures du grand banditisme, dont plusieurs ont été mises en examen.

L'audition de l'élu socialiste avait été reportée en début d'année en raison de problèmes intestinaux, puis d'une méningite virale du magistrat.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 02/04/2013

  • FRANCE

    Les frères Guérini en garde à vue pour des pratiques financières "mafieuses"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Levée de l'immunité parlementaire des socialistes Jean-Noël Guérini et Robert Navarro

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le sénateur Jean-Noël Guérini mis en examen pour prise illégale d'intérêts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)